Ecrittératures

15 août 2009

Scandaleuse Arménie…

Suite de la rubrique « Denis Donikian m’agace », voici trois façons de se loger en Arménie : entre deux extrêmes stupéfiants, une série de modes intermédiaires. Il est vrai qu’ailleurs, c’est pire étant donné qu’en Arménie, il n’y a pas de bidons-villes concentrés en un espace délimité. Mais un donateur arménien de la diaspora, devenu par patriotisme une sorte de crypto-contribuable,  est en droit de se demander comment la mère patrie, qui a connu un tremblement de terre, une guerre et des décennies de communisme, a été capable en à peine vingt ans d’admettre par ses lois que des Arméniens se logent les uns dans des palais les autres dans des cabanes de fortune. Ce donateur, qui peut légitimement se considérer comme un citoyen économique du pays, n’est-il pas également en droit de demander des comptes à un gouvernement qui permet des richesses scandaleuses et qui tarde à mettre en place une véritable politique de partage ? A l’heure où Madame la ministre chargée des relations avec la diaspora lui demande de favoriser la petite entreprise en Arménie, cette diaspora, au regard des lois socialement désespérantes qui sévissent dans le pays, ne devrait-elle pas avoir son mot à dire dans ce domaine ? De fait, ce ministère n’a d’autre ambition que de ponctionner la diaspora qu’elle sait en voie de disparition et dont elle ne veut sauver que ce qui l’intéresse : son argent. C’est que, avec la crise, manque de plus en plus l’apport de cette diaspora que les gouvernements successifs d’Arménie ont volontairement créée dans l’espoir que les pourchassés aideront financièrement leurs parents restés au pays. Il est vrai que l’Eglise n’a rien à lui envier : chaque Arménien richissime sur le point de mourir s’empresse de se ménager une éternité dans l’histoire arménienne en lui offrant  tout ce qu’il possède. Si l’on adopte ce point de vue,  Etchmiadzine ne serait qu’un coffre-fort camouflé  en maison de Dieu. La preuve, après l’église Sourp Loussavoritch, l’Eglise arménienne va s’implanter rue Abovian pour ses réceptions mondaines et autres. Et il est fort à parier qu’elle n’aura pas songé à y établir des restos du cœur. Si tant est qu’il y ait du cœur dans un coffre.

En bref, il est heureux tout de même que les Arméniens aient une culture chrétienne de 1700 ans d’âge. Cet héritage ne leur a certes pas toujours appris à partager ni à préférer l’amour du prochain à l’amour de soi, sauf dans des aghpéroutyoun aussi artificiels que douteux,  mais on n’ose pas imaginer quelle ignorance de l’autre pratiqueraient les Arméniens entre eux s’ils n’avaient pas été évangélisés. Et je n’ose pas dire qu’ils ont construit des églises au cours de siècles sans même imaginer que leurs descendants d’aujourd’hui s’extasieraient devant leurs restes ou leurs ruines et qu’ils prendraient leurs traditions religieuses pour de la foi.

*

Voir aussi : Vivre sous terre en Arménie.

*

Photos ci-dessous : Denis Donikian  ©

DSC00505

L’avantage de ce type d’habitat, c’est que les toilettes sont partout et qu’il n’y  a pas besoin de chasse-d’eau.

*

DSC02905

Ici, au moins on peut dire qui habite où.

*

DSC02921

Il y a même eu des journalistes de la diaspora pour dire que c’était bô

*

Publicités

Un commentaire »

  1. Le mot « compassion » ne fait pas partie du vocabulaire étatique.
    C’est un terme qui n’a cours que dans la langue du petit peuple. En Arménie, c’est un abime qui les sépare. Pour le moment, il faut l’espérer.

    Commentaire par Melkonian Dzovinar — 16 août 2009 @ 8:19 | Réponse


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :