Ecrittératures

29 mai 2012

Itinéraire avant l’oubli (41)

Filed under: Uncategorized — denisdonikian @ 10:26

Chaque jour jusqu’au bout de l’allée

Tu marches…

Les yeux devant à tâter l’inconnu,

Guidé par ta blessure vers la lumière des arbres.

Même rituel, terrible, aveugle et lent.

Qu’as-tu perdu que toujours tu le quêtes ?

Fille de ton corps avant toi disparue,

Tout au bout de ta voix,

Tu parles

Des petits riens qui te ruinent le temps.

Publicités

2 commentaires »

  1. Quelle magnifique allée !
    Pas une fleur, mais les ombres des arbres, et tout au bout
    Le silence
    Les arbres illuminés, c’est encore du bonheur…

    Commentaire par Louise Kiffer — 29 mai 2012 @ 1:13 | Réponse

  2. Là, fuient les tourments, tandis que naissent les petits bonheurs qui nourrissent le temps.

    Commentaire par dzovinar — 29 mai 2012 @ 1:51 | Réponse


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :