Ecrittératures

13 juillet 2014

L’Allemagne et le génocide arménien 
selon Margaret Anderson (1)

Filed under: GENOCIDE ARMENIEN — denisdonikian @ 7:05

lepsius

 Docteur Johannès LEPSIUS

*

 

1 – Interrogée par Khatchig Mouradian, (
The Armenian Weekly On-Line, 11 novembre 2006), le professeur Margaret Anderson évoquant l’état de ses recherches sur les rapports de l’Allemagne au génocide arménien, reconnaîtra avoir été précédée dans ce domaine d’études par Vahakn N. Dadrian, Ulrich Trumpener, Isabel V. Hull et Donald Bloxham, mais par aucun des chercheurs de Turquie, même si les archives du Bureau Allemand de l’Etranger à Berlin ont été manifestement consultées par eux. Aujourd’hui diponibles en ligne (http://www.armenocide.de.), ces archives publiées en 1919 par Johannès Lepsius comportaient des omissions dans le but de marquer l’aspect victimaire des Arméniens et de masquer le côté terroriste que leur trouvaient à tort les Allemands turcophiles.

2 – De fait, l’Allemagne craignait que la dissolution de l’Empire ottoman au profit d’une autre puissance ( Russie, France ou Angleterre) ne détruise l’équilibre européen. Mais après 1912, la liquidation annoncée de l’Empire ottoman provoqua un soutien allemand pour la cause arménienne, forçant les Ottomans, en février 1914, à garantir aux Arméniens d’Anatolie orientale une certaine parité dans la fonction publique avec les populations musulmanes. Il reste que les conflits internes entre l’aile droite et modérés, loin de permettre une position cohérente à propos des Arméniens, conduisirent finalement l’Allemagne à rester coûte que coûte aux côtés des dirigeants ottomans.

3- Informées sur l’extermination des Arméniens, les élites religeuses et politiques pratiquaient l’autocensure pour préserver, guerre oblige, l’alliance avec les Turcs. Cependant, le rédacteur en chef d’un journal socialiste écrira : « Si quelqu’un voulait appliquer les concepts européens de moralité et de politique aux relations turques, on arriverait à un jugement complètement faussé». Quand furent confisqués par la censure nombre des 20 500 exemplaires des textes de Lepsius, la presse ne cherchera même pas à relayer son travail. Pourtant, cinq jours après la mort de son fils sur le font de l’Est, Lepsius aurait obtenu un visa pour se rendre à Constantinople où, selon ses dires, il aurait interviewé Talaat et Enver. De fait, exagérant la menace militaire du mouvement révolutionnaire arménien, Lepsius aurait fait valoir l’intérêt de l’Allemagne à forcer les Turcs pour qu’ils arrêtent les déportations et les massacres.

4 – Le Comité Union et Progrès n’ignorait pas que le caractère public de l’extermination menacerait son « pouvoir de négation ». Contrairement à Lepsius, l’ambassadeur américain à Constantinople, Henry Morgenthau, ne le comprit guère. Le 16 juillet 1915, rendant compte de l’extermination des Arméniens au Département d’Etat, il recommanda de s’abstenir de toute protestation pour éviter d’aggraver la situation. Reconnu comme un défenseur des Arméniens, Morgenthau restait avant tout un employé du gouvernement américain. A ce titre, ayant quitté son poste à la fin de l’hiver 1916, il apparut publiquement avec l’ambassadeur de Turquie, au point de scandaliser les pro-Arméniens. De fait, pour Morgenthau les massacres sous Abdül Hamid répondant aux intimidations européennes laissaient présager que le gouvernement ottoman ne donnerait aucune suite à quelque pression de l’opinion publique en Europe et aux Etats-Unis.

5 – De son côté, l’armée allemande, intégrée à l’armée ottomane, n’avait aucune possiblité d’intervenir pour faire cesser les massacres. Même si le gouvernement allemand aurait eu la possiblité de faire rentrer ses soldats. Quant à menacer la Turquie de lui couper les vivres, il faut rappeler que les trains allemands n’atteignirent Istanbul qu’en janvier 1916.

 

 

Denis Donikian ( droits réservés)

Publicités

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :