Ecrittératures

26 mars 2015

Métaphorisme 46

Filed under: APHORISMES — denisdonikian @ 6:50

GRAPHISMES    127   0,21m X 0,30m encre acrylique sur papier

*

Je suis l’inconnu de ma mort et l’inconnu de ma vie.

*

( Graphisme d’Alain Barsamian)

Publicités

3 commentaires »

  1. On s’imagine toujours bien se connaitre soi-même, mais quelquefois, on se découvre dans le regard de l’autre…

    Commentaire par antranik21a — 26 mars 2015 @ 7:51 | Réponse

  2. Pour l’un c’est sûr – mais l’autre ? Quand même ! Tu vis – tu es … peu ou prou !
    Ceci dit nous sommes tous les inconnus des autres !

    Commentaire par Dzovinar — 26 mars 2015 @ 9:53 | Réponse

  3. Il y a des aphorismes qui nous paraissent évidents parce que tout semble dit et que tout est clair dans notre esprit.
    C’est faux.
    On s’imagine avoir compris, mais dès qu’il s’agit de donner une explication et d’analyser ce que l’on croit avoir compris, on est bien en peine de le faire.

    J’ai eu une prof de philo que nous surnommions avec un camarade de classe, Nathalie…allusion à la chanson de Becaud pour l’avoir vu arrivée un matin d’hiver en botte.
    Certes nous n’étions pas sur la Place Rouge, mais nous l’aimions bien notre prof pour ce qu’elle dégageait par sa présence, son charme et cette manière qu’elle avait de nous dire, lorsque nous avions du mal à nous expliquer sur un terme et que nous répliquions en pleine classe et du tac au tac: « c’est évident », elle nous disait avec une conviction inébranlable que rien était « Évident ».

    En admettant que ce soit évident, il ne tient qu’à nous de le prouver.
    En faisant référence à Nicolas Boileau qui a écrit:

     » ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement, et les mots pour le dire arrivent aisément « .

    Dire spontanément que c’est évident sans être capable d’en expliquer le pourquoi est sans doute la preuve que l’on n’en a pas vraiment saisi tout le sens.

    Alors depuis cette fameuse année 1967 lorsqu’il m’arrive de penser que ça me semble évident, je pense à Nathalie et j’essaye de comprendre au-delà de cette évidence.

    Sincèrement, c’est incroyable ce que l’on peut y découvrir.
    C’est peut-être la meilleure façon d’aller de l’inconnu vers le connu et tant que la volonté de connaître m’animera, je me sentirai vivant.

    Commentaire par Alain BARSAMIAN — 26 mars 2015 @ 4:44 | Réponse


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :