Ecrittératures

9 juillet 2015

Celle

Filed under: Uncategorized — denisdonikian @ 6:24

DSC02136

*

Celle qui sait

ta vie

mange tes nuits

par la bouche fleurie

de son feu

Publicités

Un commentaire »

  1. Lulu II

    Grande et nue un instant après
    Avoir dégagée les deux cuisses
    Du petit pantalon serré

    Une tour sur ses bas de rose
    La hanche au ceinturon brodé
    Provocante elle attend la chose

    Deux seins poires belles et bistres
    Epaules à porter des bras
    Superbes mais surtout le bas

    Ventre avançant l’énorme touffe
    Forte et noire comme un péché
    Que l’adoration étouffe.

    Pierre Jean Jouve
    (Moires, Mercure de France, 1962)

    Commentaire par George — 11 juillet 2015 @ 4:26 | Réponse


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :