Ecrittératures

22 août 2015

Le scénario du génocide arménien selon Fuat Dündar (1)

Filed under: Uncategorized — denisdonikian @ 4:28
Tags: ,

images

1 – Historien turc d’origine kurde, enseignant à l’université du Michigan, Fuat Dündar a soutenu en 2006 une thèse à l’EHESS, portant sur « L’ingénierie ethnique du Comité Union et Progrès et la turcisation de l’Anatolie (1913-1918) ». Dans un entretien avec François Georgeon (L’Histoire, n° 341, avril 2009, p. 8-21), il étudie le « scénario du génocide arménien ». Composé majoritairement de Turcs de Macédoine et des Balkans, affectés par la perte de leurs territoires après la première guerre de 1912, les Jeunes-Turcs vont chercher à renforcer le caractère musulman et turc de l’Anatolie. Le social-darwinisme dont ils se réclament implique une idéologie de la force et une approche scientifique de la réalité.

2 – La volonté de turciser l’Anatolie commence par l’envoi, dès le lendemain du coup d’État de 1913, de scientifiques pour des missions ethnographiques. Pour assurer la sécurité d’Istanbul, la Thrace aura déjà été reprise aux Bulgares (seconde guerre balkanique de juillet 1913). Puis, c’est le tour des Roums (Grecs orthodoxes de l’empire) de Smyrne et de sa région, forcés à émigrer sous la pression de bandes musulmanes et du boycott économique. Avec l’entrée en guerre de la Turquie, les Roums, habitant la côte, sont déportés à l’intérieur et remplacés par des milliers de musulmans des Balkans.

3 – Si, à la veille de la Première Guerre mondiale, le nationalisme jeune-turc entretenait encore des rapports étroits avec les organisations arméniennes comme la FRA Dachnaktsoutioun, tout change avec la «réforme d’Anatolie», inspirée par la Russie et impliquant l’envoi de deux inspecteurs généraux étrangers. Considérant qu’il s’agissait d’un premier pas vers l’indépendance de ces régions, le CUP afficha dès 1915 une politique anti-arménienne. En s’engageant dans la guerre aux côtés des Allemands qu’ils admirent, les Jeunes-Turcs espèrent des gains de territoire, certains étant soucieux de « régler » la question arménienne. Le cahier de Talat, comprenant des documents (textes, statistiques et cartes) datant de 1914 et regroupés en 1916, montre qu’ils auraient été établis à des fins opérationnelles.

4 – Ce cahier, qui évalue les Arméniens de l’empire à 1,5 million, dresse un état des lieux en 1914 et un autre en 1916. Ministre de l’intérieur à partir de 1913, puis grand vizir de 1917 à 1918, Talat Pacha fait de l’État « une grande machine de comptage », enregistrant tout : orphelins arméniens, femmes arméniennes, biens arméniens… Outre ce cahier, les « télégrammes de Talat Pacha » se trouvant aux archives ottomanes à Istanbul, répartis en trois fonds du ministère de l’Intérieur, révèlent le rôle central du Premier ministre. En 1995, les deux historiens, Ara Sarafian et Hilmar Kaiser, qui travaillaient sur ces télégrammes ayant eu des relations tendues avec les fonctionnaires des archives, en furent finalement exclus.

 

5 – De fait, ces télégrammes indiquent que Talat Pacha établit pour chaque province des « seuils » limites de population arménienne. Dans les régions concernées par la « réforme » de 1914, menacées par des projets d’indépendance, (Diyarbakir, Sivas, Trabzon, Van, Bitlis, Erzurum et Mamuretulaziz), plus un seul Arménien ne serait toléré. Pour les autres provinces d’Anatolie étaient prévus des pourcentages plus élevés (2% à Alep, 5% ailleurs, 10% à Deir ez-Zor, Damas et Mossoul). Les Jeunes-Turcs espéraient ainsi faciliter l’assimilation par la population locale.

Publicités

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :