Ecrittératures

27 septembre 2016

Brèves de plaisanterie (27)

Filed under: APHORISMES — denisdonikian @ 2:53

diapo_fesses1

*

Tout cul est un volcan

Qui pète et qui merde

Mais aux hommes de sensualité quelle grâce

Publicités

2 commentaires »

  1. Et c’est de là que les merveilles de la cuisine tombent en ruine…

    Commentaire par antranik21a — 27 septembre 2016 @ 7:53 | Réponse

  2. Antranik, c’est son droit, voit la chose sous un angle pratique et avec un humour subtil dont la chute m’a fait rire aux éclats . Bien vu.

    C’est en cherchant dans les premières « brèves » que je l’ai trouvé.

    Elle date de plus d’un an, certes, mais j’avais envie de la prendre sous l’angle de cette grâce que tu évoques Denis en y déposant ces quelques lignes en guise de commentaire.

    La transparence de tes soupirs
    Tel un reliquaire impénétrable
    Exhale un je ne sais quoi
    Qui baigne l’ascension de mon exaltation sensuelle

    Commentaire par Barsamian Alain — 20 mai 2017 @ 2:25 | Réponse


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :