Ecrittératures

11 octobre 2016

Gérard Torikian connaît-il Gérard Torikian ?

Filed under: ARTICLES — denisdonikian @ 3:33

inconnu

 

Pas vraiment à vrai dire. Chaque homme étant caché à lui-même se révèle/ réveille selon les accidents de la vie.  Et ainsi d’aventure en aventure, il se dit : Tiens ! mais j’ignorais que j’étais capable de ça.

Il y a ainsi des hommes qui multiplient les expériences, non pour produire quelque chose qu’ils offriraient à leur public ( films, livres  ou autres, ou autour du cinéma et du livre), mais pour inventer leur propre existence, sachant qu’on est ce qu’on fait. On les critique pour dire qu’ils sont des touche-à-tout. Mais en vérité, ce sont des gens avides de se démultiplier autant qu’il est possible. Ils prospectent tous les horizons, ils s’abandonnent pour se remettre à l’épreuve, ils renaissent à chaque fois.

Je connais deux exemples comme ça. L’un est Serge Avedikian. On dira de lui ce qu’on voudra, mais voilà un homme qui ne se complait pas dans un genre dans la mesure où il les expérimente tous, avec plus ou moins de bonheur, certes, mais qu’importe. Acteur de film, inoubliable dans « Nous étions un seul homme », mais aussi comédien, metteur en scène, réalisateur de courts et de longs  métrages, de documentaires,  de dessins animés…  L’homme est protéiforme et  dédaigne de tourner en rond  dans un même langage esthétique, sachant qu’il les lui faut tous pour exprimer le monde et de cette manière produire de la substance.

L’autre est Denis Donikian. Lui non plus ne se cantonne pas dans un genre, en l’occurrence le genre littéraire. Et s’il  en pratique un pour la première fois, c’est pour « se dire » d’une façon nouvelle et se lancer un défi. Mais aussi, pour s’étonner de la capacité qui était dissimulée en lui avant qu’il ne la découvre. La capacité poétique d’ajouter de l’art à la nature. Poésie, théâtre, aphorisme, roman, peinture et sculpture et parfois en les mélangeant tous, tout lui est bon pour voler, pour s’arracher à lui-même une part qui se dérobait à ses yeux.

Gérard Torikian pour sa part n’est-il qu’un avorton de lui-même ? Je sais qu’il s’avance parfois et recule souvent. Mais quand il s’avance, il montre toutes ses virtualités. Et elles sont intenses et immenses. On voit à travers le peu qu’il a donné jusque-là le délirant génial qu’il est en mesure de développer. C’est qu’il n’a pas encore trouvé son moule ou plus précisément pas encore eu l’occasion d’entrer dans une forme qu’un subtil réalisateur lui aurait ouverte. Gérard Torikian, homme de musique, a le génie musical, à savoir qu’il peut tout jouer, tout être, car il a l’intuition de l’acteur et le sens de la vie, qui est chaotique et géométrique comme peut l’être la musique de l’univers. Je l’ai vu comédien et je n’en suis pas revenu, musicien et j’ai savouré sa vitalité inventive, diseur de textes ( les miens) et j’ai cru entendre ma voix, ma voix profonde, ma voix d’après la tombe, ma voix de toujours. Sans parler du spécialiste qui produit des livres pointus sur le charakan arménien, si pointus que je n’ose même pas y mettre les yeux.

C’est ainsi que leur génocide a fait les Arméniens, des hommes qui ont le sens tragique de l’existence plus que d’autres. C’est intrinsèque. C’est consubstantiel. Et ça donne à ces hommes la passion de créer de la vie, la vie haute et multiple contre la mort basse et sèche.

Torikian36

 

Denis Donikian

Publicités

2 commentaires »

  1. Il y a en tout Arménien un creuset plus ou moins prolifique, découvert ou caché, ou en gestation.
    Une faculté de percevoir l’imperceptible, l’incompréhensible voire quelque fois, l’inconcevable.
    Nous aimons notre tragique destin qui fait de nous des êtres un peu à part…en toute modestie !

    Commentaire par antra — 11 octobre 2016 @ 7:42 | Réponse

  2. Les trois cités sont très forts en effet.

    Commentaire par Serko — 18 octobre 2016 @ 1:49 | Réponse


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :