Ecrittératures

14 octobre 2016

Brèves de plaisanterie (74)

Filed under: APHORISMES — denisdonikian @ 8:57

baiser-hoteldeville-doisneau

Doisneau : le baiser de l’hôtel de ville 

*

 

Quand dort le président fou

Les citoyens s’embaisent et pètent

Jusqu’à la prochaine tempête

 

Publicités

2 commentaires »

  1. Et c’est quand la prochaine tempête ? Parce qu’à l’ouest on ne voit rien venir…

    Commentaire par antranik — 14 octobre 2016 @ 9:14 | Réponse

  2. Roman singulier que ce baiser de l’hôtel de ville… https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Baiser_de_l%27h%C3%B4tel_de_ville
    Mise en scène ou pas (mais où commence et où finit une mise en scène ?), amour ou pas (le temps, le hasard et les volontés en décident), reste cette image, cette icône pour une époque qui succède à Auschwitz et Hiroshima, autant dire un miracle, construits certes, mais nécessaire…

    Commentaire par George — 15 octobre 2016 @ 6:22 | Réponse


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :