Ecrittératures

3 novembre 2016

Brèves de plaisanterie (87)

Filed under: APHORISMES — denisdonikian @ 8:53

tumblr_mwv3u4zfny1qfdfkdo1_r1_1280

 

*

Nous étions la terre torrentielle

 La route entrait dans nos chairs

Sourire du ciel nous étions

Publicités

3 commentaires »

  1. Personnellement je le perçois comme une définition du bonheur, mais ça n’engage que moi.

    Commentaire par A. BARSAMIAN — 3 novembre 2016 @ 9:40 | Réponse

    • Alain djan
      J’y mettrais un bémol car dit à l’imparfait, laisse une impression de bonheur perdu…

      Commentaire par antranik21 — 3 novembre 2016 @ 10:27 | Réponse

      • Antranik djan
        Perdu…pas sûr…mais vécu…oui!

        Commentaire par A. BARSAMIAN — 3 novembre 2016 @ 10:35


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :