Ecrittératures

16 mars 2017

Brèves de plaisanterie (274)

Filed under: APHORISMES — denisdonikian @ 8:05

tumblr_olw5q4erfW1qcc8nno1_500

 *

La déesse décapotable roule des hanches vaguement

Vers la chambre où son gars rage dedans et d’amour

Et danse la porte en dense buisson ardent

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.