Ecrittératures

9 mai 2017

Brèves de plaisanterie (324)

Filed under: APHORISMES — denisdonikian @ 4:52

venushottentote_-374x465

*

L’infirmière était noire et le cul fort affable

Qu’on ne savait si table à jouer de la belotte

Ou bien laisser aller ses mains pour qu’on le pelote

Publicités

8 commentaires »

  1. L’un empêche pas l’autre…

    Commentaire par Barsamian Alain — 9 mai 2017 @ 5:58 | Réponse

  2. Alain, en Arménie, les rabiz disent des belles filles que ce sont des » beloti seghane » , soit des tables à jouer de la belottte. Ramener une femme à ses arrières sans tenir compte de ses devants, ça me paraît peu objectif. Et c’est prendre la partie pour le tout.

    Commentaire par denisdonikian — 10 mai 2017 @ 1:24 | Réponse

    • Denis, merci pour ces explications très instructives. Encore fallait-il connaître les rabiz et cette expression.
      Effectivement tu as raison mais ma question est : Intchou les rabiz disent que les belles filles sont des « beloti seghane »?
      Serait-ce pour faire allusion aux 4 prétendants de la partie ? Vu le matchisme d’une grande catégorie d’arméniens…
      Je pressens que ta réponse ne va pas tarder à compléter ma culture.

      Commentaire par Alain BARSAMIAN — 10 mai 2017 @ 7:45 | Réponse

  3. Les rabiz en Arménie, ce sont de jeunes qui communiquent selon des codes et un langage propres.

    Mais je ne crois pas que le « beloti seghane » fasse allusion à une partouze à quatre contre un. Il s’agit plutôt d’une expression qui a trait à la morphologie générale de la femme,la croupe étant le morceau de choix à leurs yeux ( rien à voir avec le croupier, cher Alain).

    Commentaire par denisdonikian — 10 mai 2017 @ 9:44 | Réponse

    • C’est d’accord! mais je ne vois toujours pas le rapport entre la « beloti seghane » et le morceau de choix à leurs yeux?
      J’aimerais quand même comprendre…à moins qu’il n’y ait rien à comprendre.

      Commentaire par Barsamian Alain — 10 mai 2017 @ 10:52 | Réponse

      • Mais Alain, c’est une métaphore. Ils prennent les fesses hautes d’une jeune fille pour une table à jouer, c’est tout. Ca veut simplement dire que la fille a un beau Q faute d’avoir QI élevé.

        Commentaire par denisdonikian — 11 mai 2017 @ 12:35

  4. Haskenoum èm Mekhit !
    Effectivement ce n’est pas très flatteur.
    Bonne journée.

    Commentaire par Alain BARSAMIAN — 11 mai 2017 @ 6:48 | Réponse

  5. Ce qui est sûr, c’est que Sawtche [dite Saartjie Baartman] (vers 1789-1815), la « Vénus hottentote, » n’était pas arménienne, mais Khoisan, asservie par un fermier boer.

    Les féministes ont naturellement un regard tout autre sur cette affaire :
    http://terresdefemmes.blogs.com/mon_weblog/2005/04/la_nbspvnus_hot.html

    Quoi qu’il en soit,
    « La femme est semblable à la lune : certaines nuits, elle est d’argent, certaines autres, elle est d’or. »
    (ce qui ne résout pas le dilemme, c’est vrai)

    Commentaire par George — 11 mai 2017 @ 2:37 | Réponse


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :