Ecrittératures

6 juin 2017

Brèves de plaisanterie (398)

Filed under: APHORISMES — denisdonikian @ 6:29

Dédié-à-ceux-regardent

*

 Quand un con prend le pouvoir

Sur le savoir

La mort tombe du ciel comme la pluie

 

 

 

Publicités

3 commentaires »

  1. Quand un intellecturel prend le pouvoir, est-ce que c’est mieux ?

    Commentaire par Kiffer — 7 juin 2017 @ 2:44 | Réponse

    • Est-ce qu’un intellectuel a déjà pris le pouvoir ?

      Commentaire par Alain BARSAMIAN — 7 juin 2017 @ 8:38 | Réponse

  2. Chère Louise, il faudrait déjà s’entendre sur le mot intellectuel.
    A priori, et si je me réfère à mon aphorisme, je vois mal un intellectuel dont le travail se fonde essentiellement sur le savoir, lequel constitue la substance même de sa vie intellectuelle, tenter de dominer ce savoir. Cela me paraît contradictoire. Et le moins qu’on puisse penser, un intellectuel devrait naturellement favoriser le savoir plutôt que de chercher à le contrôler.

    Le mot intellectuel est né avec l’affaire Dreyfus pour taxer ceux qui le défendaient comme Zola ou Octave Mirbeau.

    D’une manière générale, l’intellectuel est celui dont l’occupation principale est de travailler aux œuvres de l’esprit.

    Mais pour autant, faut-il qu’il s’enferme dans sa tour d’ivoire pour éviter de se mêler de l’histoire en marche. En d’autres termes, l’action de Zola en faveur de Dreyfus constitue ce que Sartre appellera un engagement. Il ne peut y avoir que des intellectuels engagés. Mais on voit bien que cet engagement ne peut être le seul privilège de ceux qui font des livres. Les « autres » aussi ont droit à l’appellation d’intellectuel dès lors qu’ils s’élèvent contre des injustices. Pour exemple, Yves Montant, qui n’a à ma connaissance produit aucun livre, a joué en son temps le rôle d’intellectuel engagé dans diverses affaires. Autre exemple, plus actuel, Nawal Ben Aissa, 36 ans, figure de la contestation marocaine qui milite pour plus de justice et en faveur des habitants du Rif, est incontestablement une figure intellectuelle, alors qu’elle est simple mère de famille. Voici ce qu’elle dit lors d’un rassemblement de quartier qui aura réuni plusieurs milliers de personnes : « Je m’adresse à tous les Marocains : le Rif saigne ! L’État nous opprime. Tous les droits des Rifains sont bafoués, lance la militante sous les applaudissements. Mais nous allons continuer à lutter contre cette injustice. Ils peuvent arrêter autant de militants, de jeunes et de femmes qu’ils veulent, nous n’allons pas baisser les bras. »

    Pour Camus, l’écrivain ne doit pas être du côté de ceux qui font l’histoire, mais de ceux qui la subissent. Si on s’en tient à cette définition, on peut remarquer que nos intellectuels arméniens (producteurs de livres) ne se mettent ni d’un côté ni de l’autre. Ils vont faire des conférences intelligentes en Arménie et se gardent bien de prendre parti en faveur de ceux qui subissent un régime politique oppressif. Merci à eux. On ne fait pas mieux comme faux-culs narcissiques.

    Pour Noam Chomsky, il y a ceux qui mènent la critique et l’action contre le discours dominant et ceux pour qui la vie intellectuelle est un métier.
    Mais pour lui, certains intellectuels n’ont d’autre activité que de soutenir les vérités doctrinales du pouvoir. En ce sens, ils trahissent leur fonction. Et croyez-moi, durant l’ère soviétique, ces faux intellectuels pullulaient. Et pourtant on pouvait dire non au système. Ainsi Paradjanov n’a cessé à sa manière de protester contre la censure. Comment ? Par exemple en faisant un film privé de la parole humaine mais profondément contestataire.

    Les intellectuels devenus présidents sont rares. Et pourtant L’Europe de ces dernières années en a connu au moins un, à telle enseigne qu’on le surnommait le « président-philosophe ». C’était Vaclav Havel, président de la Tchécoslovaquie de 1993 à 2003 et qui avait participé activement à la révolution de velours, sachant qu’il était aussi auteur de pièces de théâtre.

    Commentaire par denisdonikian — 8 juin 2017 @ 5:28 | Réponse


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :