Ecrittératures

14 janvier 2018

Entretien avec Edhem Eldem

Filed under: GENOCIDE ARMENIEN — denisdonikian @ 4:51

full_eldem_2048x2048.jpg

 

1 – Dans un entretien au Journal le Monde, daté du 22 avril 2015, conduit par Gaïdz Minassian, à l’occasion des commémorations du génocide de 1915, Edhem Eldem, spécialiste de l’histoire économique et sociale du XIXe siècle et membre organisateur de la conférence de 2005 à Istanbul sur le sort des Arméniens de l’Empire ottoman, estime que pour la grande majorité de la population turque, vivant dans l’ignorance ou la négation des faits de 1915, toute forme de reconnaissance ou de commémoration équivaut à une trahison. Toutefois, impensables il y a à peine une décennie, les commémorations sont désormais possibles.

 

2 – Sous l’Empire ottoman, Arméniens et musulmans turcophones entretenaient des rapports de proximité et de familiarité, les premiers parlant la langue des « Turcs » et tous partageant un profond ancrage dans le territoire anatolien. Simples paysans dans ce territoire, les Arméniens affichaient à Istanbul un profil proche des musulmans. Cependant, taxés de millet-i sadıka, ou « nation fidèle », les Arméniens, dans leur écrasante majorité, ne se concevaient pas d’avenir ailleurs que dans l’empire tandis qu’ils finirent par être « accusés de tous les maux d’un système en déliquescence ».

 

3 – L’influence ambivalente d’une modernité issue des transformations politiques et idéologiques de l’Europe va engendrer d’une part la rationalisation des institutions, une intégration dans le monde extérieur et l’émancipation des « non-musulmans », de l’autre l’établissement d’un fossé entre « l’élite et les laissés-pour-compte ». De fait, les Arméniens aussi bien que les communautés non musulmanes vont bénéficier du principe d’équité, à savoir d’être traités avec justice sans pour autant être considérés comme des égaux. Si l’élite et les classes moyennes jouissent de certains acquis sociaux, il n’en est pas de même pour les droits politiques. Frustrations et tensions vont créer ainsi un mélange explosif.

 

4 – Dans ce contexte, les Arméniens ottomans, en dehors de quelques vœux pieux et de réforme prononcés au congrès de Berlin de 1878 et d’une vague de compassion dans les années 1890, vont mourir par millier au cours du génocide. « Sous Abdülhamid II, le massacre devient l’instrument d’un terrorisme d’État dirigé contre toute une communauté. Dès lors, il paraît impossible de ne pas faire un lien entre le caractère particulièrement systématique de cette vague de violence et la politique d’annihilation et de destruction que mettront en place les Jeunes-Turcs. »

 

5 – Si l’Histoire en Turquie a été gelée au profit d’un nationalisme qui constitue une culture de masse, aucun gouvernement n’oserait aller à contre-sens au risque de perdre massivement des voix. Cependant, la conférence de 2005 sur le génocide montre qu’il est désormais possible d’évoquer ce sujet. De nos jours encore, « l’exploitation et la manipulation de l’histoire à des fins politiques sont à la base de l’idéologie et de la politique turques depuis environ un siècle. »

 

 

Publicités

Un commentaire »

  1. La Turquie actuelle est la continuité de l’empire ottoman, relooké par un volet « démocratique-conservateur » ce qui est un bon emballage.
    Tant que ce pays sera dirigé par des personnages pleins d’un orgueil démesuré, il demeurera dans une ignorance des valeurs humaines.
    Ses habitants sont « tenus » de suivre le message délivré par le leader, sinon gare…
    Ceci dit, il y a 15 millions de kurdes citoyens turcs qui ne l’entendent pas de la même oreille.
    En mettre quelques centaines en prison ne réglera pas le sort des autres.
    Mais rien ne résiste au temps et viendra bien celui d’un changement qui ne peut être que meilleur.

    Commentaire par antranik — 15 janvier 2018 @ 8:22 | Réponse


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :