Ecrittératures

26 février 2018

L’ACTU QUI TUE

Filed under: L'ACTU QUI TUE — denisdonikian @ 9:45

Quand on lit les paroles de la chanson Pour toi Arménie écrite après le Séisme de 1988 à Gumri et qu’on apprend que des victimes de ce séisme ne sont toujours par relogées décemment, on ne sait pas si on doit rire ou si on doit pleurer ( voir ICI)

*domiks-gyumri-eathquake1988

Paroles de la chanson Pour Toi Arménie par Charles Aznavour

(Refrain)
Tes printemps fleuriront encore
Tes beaux jours renaîtront encore
Après l´hiver
Après l´enfer
Poussera l´arbre de vie
Pour toi Arménie
Tes saisons chanteront encore
Tes enfant bâtiront plus fort
Après l´horreur
Après la peur
Dieu soignera ton sol meurtri
Pour toi Arménie

Le monde s´est levé
Le monde est avec toi
Pour toi peuple oublié
Il a ouvert son cœur
Il a tendu ses bras

(Refrain)
Tes printemps fleuriront encore
Tes beaux jours renaîtront encore
Après l´hiver
Après l´enfer
Poussera l´arbre de vie
Pour toi Arménie
Tes saisons chanteront encore
Tes enfant bâtiront plus fort
Après l´horreur
Après la peur
Dieu soignera ton sol meurtri
Pour toi Arménie

Et même si tu maudis ton sort
Dans tes yeux je veux voir
Arménie
Une lueur d´espoir

Une flamme, une envie
De prendre ton destin
Entre tes mains
A bras le corps

(Refrain)
Tes printemps fleuriront encore
Tes beaux jours renaîtront encore
Après l´hiver
Après l´enfer
Poussera l´arbre de vie
Pour toi Arménie
Tes saisons chanteront encore
Tes enfant bâtiront plus fort
Après l´horreur
Après la peur
Dieu soignera ton sol meurtri
Pour toi Arménie

Arménie
Hayastann

 

 

 

Publicités

8 commentaires »

  1. « Dieu soignera ton sol meurtri
    Pour toi Arménie »

    Si Dieu existe, il n’est pas très reconnaissant vis à vis d’un peuple qui en bavé depuis la nuit des temps en son nom.

    Commentaire par Alain BARSAMIAN — 26 février 2018 @ 10:38 | Réponse

    • Cher Alain, avant de demander à Dieu, demandons aux hommes. Et pour un Arménien, à qui d’autre s’adresser sinon aux Arméniens ?

      Commentaire par denisdonikian — 26 février 2018 @ 5:25 | Réponse

      • Evidemment Denis, tu as raison… mais c’est peut être à cause de trop compter sur Dieu que les arméniens ne se bougent pas!

        Commentaire par Barsamian Alain — 26 février 2018 @ 5:33

  2. Un peu moins de religion, un peu plus de clairvoyance ne serait-il pas bénéfique à ce peuple…élu à la mauvaise place ?
    Cela me tourne dans la tête comme un moulin vide.

    Commentaire par antranik — 26 février 2018 @ 10:50 | Réponse

    • Si au moins la religion dont se gargarisent les Arméniens était pratiquée à la lettre , à commencer par la charité, on n’aurait pas ce genre d’absurdité.

      Commentaire par denisdonikian — 26 février 2018 @ 5:27 | Réponse

  3. Je suis assez effaré par le peu d’écho que suscite la situation désastreuse des victimes du séisme. Depuis trente ans des Arméniens qui ont connu la pire des catastrophes se trouvent au même point où ils étaient après le tremblement de terre. Rien n’a changé. Ce fait est symptomatique de notre culture. Nous n’avons pas une culture de l’empathie car nous n’avons même pas une culture de l’indignation. Quand je pense que sur nos forums on pérore sur des problèmes creux, on s’indigne de l’attitude des Turcs, on s’attarde sur l’entrée du Simone Weil au Panthéon, et qu’on ne dise rien, absolument rien sur le sort de ces gens voués aux domiks à vie, je dis que la nation arménienne est une nation pourrie jusqu’à l’os, pourrie par la mémoire, pourrie à cause du génocide. On peut m’opposer tous les discours que l’on veut, mais c’est là où la culture arménienne révèle son échec. Quant à la diaspora et ses représentants, ses intellectuels et autres, ils sont tous complices du sort fait à ces Arméniens qui ont faim et qui ont froid et qui sont condamnés à vie à la résignation. Honte aux lecteurs de blog !

    Commentaire par denisdonikian — 26 février 2018 @ 5:38 | Réponse

    • Je cautionne à 100% ce que tu dis et j’aimerais qu’il y ait un peu plus de gens qui te lisent, mais surtout qu’ils commentent. Merci Denis pour ton engagement, pour ton courage,et les risques que tu prends. BRAVO!!!!

      Commentaire par Barsamian Alain — 26 février 2018 @ 5:47 | Réponse

  4. Un traumatisme vieux de cent ans ne doit pas occulter celui de ce séisme qui demande l’union de tous dans l’urgence.
    Une urgence qui s’étire sur trente années…
    Le gouvernement et son pendant ecclésiatique s’en lavent les mains, c’est écoeurant, désespérant, décourageant.

    Commentaire par antranik — 26 février 2018 @ 7:39 | Réponse


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :