Ecrittératures

16 octobre 2019

Ce que le génocide fait à la Turquie. (1)

Filed under: GENOCIDE ARMENIEN — denisdonikian @ 5:28

 

arton157631-480x335

 

1- Historien spécialiste de la Turquie, Etienne Copeaux a fait paraître, le 30 septembre 2019, un long article sur son blog Susam-Sokak intitulé : Ce que le génocide fait à la Turquie. Il y examine la politique d’écriture de l’histoire menée par les dirigeants turcs et visant avant tout à faire oublier 1915. Déjà en 1931, Mustafa Kémal affirmait : «  L’écriture de l’histoire est aussi importante que l’action », injonction qui parachevait le mécanisme de turquification systématique avec les expulsions massives d’Arméniens et de Kurdes de 1922.

2 – De fait, considérée comme une mise en conformité avec la situation post-génocidaire, cette « réforme de l’histoire » s’apparentait à un véritable coup d’État en histoire, créant ainsi un roman national nouveau et glorieux et qui devait servir de base aux manuels scolaires dès 1931. Selon ce récit, les Turcs, en migrant à la périphérie de l’Eurasie, devaient permettre à tous les peuples du continent de bénéficier de leur haute civilisation. De la sorte, les Sumériens, les Étrusques et les Hittites étaient censés être des Turcs et l’Anatolie devenait le pays des Turcs depuis la Préhistoire.

3 – Cette « représentation coercitive du passé » (Copeaux) allait corrompre la recherche scientifique en histoire et, dès lors qu’elle avait été voulue par Mustafa Kémal, revêtir un caractère sacré. Le contrôle de l’histoire par l’État devait ainsi masquer la violence sur laquelle s’était établie la république, devenant par là même un élément du « consensus obligatoire » (Copeaux, 1997, 2000). De fait, cette thèse d’histoire révèle quelque chose de la Turquie post-génocidaire, à commencer par le narcissisme qui imprègne le récit.

4 – Se considérant comme l’élite de l’humanité, les Turcs rejettent toute altérité. Mais ce besoin permanent de justification cache en réalité un manque de confiance en soi. Par ailleurs, la recherche de légitimité implique un recours constant à la rationalité et à la science comme l’archéologie. Implicitement, le récit s’adresse à un « super-destinataire implicite « (Copeaux), à savoir l’Occident, pour lui signifier que sans l’intervention des Turcs dans l’histoire, il n’aurait pas connu les valeurs de civilisation.

5 – Cette idéalisation du Turc, présente dans les discours et la mentalité nationalistes dès avant l’avènement de la république, allait imprégner la rhétorique négationniste lors des procès de 1919. Prétextant leur appartenance à un des peuples les plus tolérants et civilisés du monde, les accusés nieront leurs exactions génocidaires. Cette rhétorique devait se perpétuer durant des décennies en présentant le peuple turc comme un exemple pour les autres nations dans tous les domaines, leur apportant un « style de vie supérieur» (Copeaux 1997).

Un commentaire »

  1. Merci Denis pour ce texte sur un des analystes des plus compétents sur la Turquie.
    Etienne Copeaux sait de qui et de quoi il parle car il y a séjourné une vingtaine d’années et parle couramment la langue.
    On peut dire que c’est le contrepoint d’un Maxime Gauin entièrement acquis et défenseur des thèses négationnistes et falcificatrices de l’histoire créée de toutes pièces comme il est dit plus haut.
    Il est une des pièces maîtresses dans la lutte pour remettre les détails en place dans un processus voulant démontrer la transformation des faits si ce n’est leur effacement.
    Le site Susam-Sokak est présent sur le mien, au coté du tien ainsi que Kedistan et Bretagne Diversité.
    Dire que les turcs ont apporté quelque chose à la civlisation est une grande vérite irréfutable : le baklawa et le doner kebab, oui !
    Pour le reste, il faudra chercher à la loupe…

    Commentaire par antranik — 16 octobre 2019 @ 9:27 | Réponse


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :