Ecrittératures

31 juillet 2020

       L’ IMPENSABLE GRAND BLUFF

Filed under: APPEL à DIFFUSER — denisdonikian @ 1:40

 

Catholicos-KAREKINE-II-a-Echmeadzine-Consecration-avec-le-dextre-de-St-Gregoire

Par ARMAND SAMMELIAN

Ce n’était certes pas la Parousie , le retour du Christ sur terre !

Mais le temps de la « ré-sacralisation » de l’église SAINTE-MARIE de NICE par une  Sainte Eglise Apostolique Arménienne ayant recouvré ses esprits , fut un moment de soulagement et de grande espérance .

Ainsi semblait  en avoir enfin décidé son Premier Serviteur , sa Sainteté  KAREKINE II , en nous accordant cette cession de rattrapage , vraisemblablement pour s’acheter une bonne conduite , après dix années  d’un feu nourri d’égarements , d’excommunications , de sujétions et autres habiletés judiciaires par procuration .

Alors  que  Sa Main invisible rendait justice à des azuréens bannis , chacun  mesurait avec satisfaction l’importance de cette nouvelle sanctification , célébrée par le  Très Respectable Primat du Diocèse de France , Monseigneur Vahan  OVHANESSIAN en personne , le dimanche des Rameaux 2019 et destinée à graver dans le marbre une deuxième fois , 90 ans après celle du regretté Monseigneur BALAKIAN , la majesté tutélaire jouée par notre Sainte Eglise Apostolique dans la vie spirituelle des arméniens .

A n’en pas douter , les fidèles niçois y percevaient  naïvement la fin ultime de la dérive  d’une  armée  de jeunes  clercs  boursouflés , vampirisés  par de sombres « Princes de l’Eglise » rassemblés autour d’un mixte de frivolités et d’affairisme et soutenus par quelques sbires infatués  à leur remorque .

Mais qu’importe !

Les niçois étaient convainvus qu’Il était venu le temps , avec la Révolution de Velours , de mettre un terme à ce feuilleton de mauvais goût pour une union sacrée salvatrice , au nom de l’ attachement indéfectible à leur Sainte Eglise, de sa crédibilité  , de sa pérennité et d’un  rayonnement  gravement endommagés .

Sauf que les apparences étaient fabuleusement  trompeuses et qu’il s’agissait d’une cérémonie en trompe-l’oeil , d’un théatre de marionnettes , d’une mise en scène grotesque , une bouffonnerie inimaginable , une mascarade incompréhensible à l’entendement de tout honnête fidèle , une imposture improbable !

On n’est jamais trahis que par les siens !

Pauvre Eglise Apostolique Arménienne !

Pauvre Diocèse de France !

Et pauvre Primat de France !

Les bras nous en tombent tant l’image de notre Sainte Eglise et le statut icônique de son Chef Suprême sont aux antipodes de manoeuvres qui cochent toutes les cases de l’ignoble .

Les fidèles niçois  croyaient en avoir fini avec les fourberies de Sa Béatitude lequel n’en avait pas fini avec eux * !

Nous comprenons seulement maintenant , à l’issue de ce coup de théatre impensable , que la Sainte Messe sanctificatrice des Rameaux 2019 , fruit des négociations secrètes avec les ecclésiastiques les plus prestigieux de notre Eglise n’était , en réalité , qu’une partie  insensée de poker-menteur jouée par des  intermédiaires téléguidés  par sa Béatitude , Grand -Maître Es Grand Bluff , qu’aucun stratagème n’arrête pour satisfaire son idée fixe : soumettre les niçois à sa botte quitte à passer la « ré-consécration » à la trappe et les couvrir de boue pour leur extorquer les clés de leur église !!! 

En effet , 

en jetant un pavé dans la bouillabaisse le 28 juillet 2020 , le tissu d’âneries de Sa petite main gauche diocésaine « pradolesque », chargée de remettre des épices  dans la marmite pour bloquer le retour de l’église Apostolique Sainte-Marie  au sein du Diocèse de France , non-obstant sa ré-consécration officielle suite aux accords passés avec les plus hauts hiérarques ecclésiaux est la preuve indubitable que c’est bien Lui , le Catholicos qui est  toujours à la maneuvre , cette fois par Diocèse interposé , pour forcer la réddition des fidèles niçois , à savoir leur soumission totale à un clericalisme omnipotent tout-puissant .

10 ans que la petite main gauche « pagnolesque » décide sous la dictée d’une Sainteté qui renie aujourd’hui ce qu’elle orchestrait hier !

10 ans que ce courtisan atrabilaire obéit au doigt et à l’oeil à un Saint-Empire Apostolique  carnassier , inlassablement  résolu à s’emparer de tout sans rien partager , au prix  du lynchage communautaire et religieux des fidèles niçois de la Madeleine !

10 ans que ce sinistre oiseau de mauvais augure l’accompagne dans Sa chute en Lui prêtant la main pour faire des citoyens niçois de confession apostolique arménienne une communauté religieuse sur la base de statuts transgressifs dont le seul but est de rompre la collaboration traditionnelle entre clercs et laïcs et instaurer un ordre clérical contraire à l’unité républicaine  !

Bref , l’on sait désormais qu’après avoir amusé la galerie , un commis diocésain , un moment  mis à l’écart de feintes tractations et réactivé par la baguette du Grand Chaperon Noir  , a mission d’asséner de nouveaux coups tordus , en mixant le vrai au faux , assaisonnés d’éléments de langage foireux pour nous empêcher de tourner cette pathétique page  .

En vérité , je vous le dis , la pensée borgne n’a ( forcément ) qu’un oeil lequel  vise immuablement à ramener à marche forcée les paroissiens de Sainte-Marie de Nice au bercail , pieds et mains liés au sein du Diocèse de France de l’Eglise Apostolique Arménienne , sans respect pour aucun des engagements pris par ses obligés , pas moins que deux Srpazan et un mécène roulés dans la farine eux-aussi  (!?) .

Mais c’est mal les connaitre !

Qu’il soit clair que les fidèles niçois de l’église Apostolique Arménienne Sainte-Marie de Nice  restent  impertubablement dans l’attente d’interlocuteurs dignes de ce nom , respectueux , tolérants et bienveillants , prêts  à ré-écrire  , comme convenu lors des pourparlers ayant débouché sur la « re-sacralisation »de leur église, de nouveaux  statuts paroissiaux , en concours avec les prêtres et les autres paroisses , afin de fortifier l’unité de leur Eglise , cette éternelle Passion arménienne  plus que jamais dénaturée et dégradée ; étant entendu qu’en aucune circonstance , leurs statuts paroissiaux ne sauraient leur être imposés par Quiconque mais adoptés majoritairement par les paroissiens eux seuls , réunis en Assemblée Générale régulièrement convoquée à cet effet , une fois leur rédaction commune définitive actée , conformément à la loi de 1901 sur les associations et au principe fondamental de laïcité de 1905 .

Tels étaient les accords , aujourd’hui piétinés , desquels ils ne dérogeront pas !

L’autosatisfecit du E-communiqué** du Diocèse de France en date du 11 février 2020 en atteste irrévocablement .

D’autant que , de surcroît , ils restent  toujours dans l’attente du réveil des paroisses arméniennes apostoliques de France qui ne cessent lâchement de jouer à l’autruche , comme si elles n’étaient pas concernées par l’ostracisme résérvé aux seuls  niçois , elles dont les statuts ne sont pas conformes aux statuts-type paroissiaux  et qui se taisent honteusement , sans lever le petit doigt , afin de ménager le confort douillet de leur petite boutique et/ou protéger le cimetière des éléphants diocésain !

Plus d’une année après cette ré-consécration fêtée dans l’allégresse et bénie  par SAINT-ETCHMIADZINE  à grands coups d’ostensoir et d’encensoir , il nous fallait désigner les ultimes manigances  et volte-faces de cette chronique en eaux troubles afin de dénoncer les  rouages parjures de ce pastis et se préparer à reprendre la lutte , y compris au plan judiciaire ,  contre tous ceux , Maitre et valets , qui rêvent de mettre la main sur nos libertés de citoyens français, notre église , notre presbytère et le Complexe Barsamian , fleurons tant convoités de notre communauté .

Et assurer particulièrement la protection de la laïcité de notre école sous contrat d’association avec l’Etat qui ne saurait tomber dans les mains des religieux pour devenir une madrassah !

A Nice , en tous cas , la foi ne pourra pas triompher de la loi et nous reléguer aux marges de la république en laissant les prêtres s’approprier nos biens les plus précieux , commander , représenter et guider des fidèles considérés comme une minorité confessionnelle à part , comme à l’époque ottomane !

Tels sont les véritables enjeux de ce Grand Bluff tragico-ubuesque qui a oublié que Nice c’est la France  !

Lutter pour redorer le blason terni de la Sainte Eglise Apostolique Arménienne contre ses ennemis de l’intérieur , fussent-ils ses plus hauts représentants , c’est  aussi une Révolution destinée à protéger le premier  Etat chrétien au monde à laquelle  les fidèles niçois de la Madeleine ont pris et prendront leur part .

Pour l’essentiel et pour ceux qui en doutaient , que cela plaise ou pas , en l’église Apostolique  Arménienne  SAINTE-MARIE , 281 boulevard de la Madeleine à Nice , sanctuaire historique ouvert à toutes les bonnes âmes sans exception depuis 1928  en toutes circonstances , pour le meilleur et pour le pire , envers et contre tout , n’a jamais cessé de souffler  l’Esprit Saint , cette chose  impalpable  et indéfinissable , venue Dieu seul sait d’où , qui fait  communier , dans l’amour du Christ  , les vivants et les morts avec Foi , Espérance et  Charité  .

Nos parents bâtisseurs nous l’avaient confiée comme leur Bien le plus Sacré  à préserver pour l’éternité  .

A Nice , nous avons su hier et nous saurons demain en être dignes .

Nous prions le DIEU du ciel , là-haut , qui voit tout , qui sait tout , qui décide de tout , y compris  de notre longue  humiliation , pour que la Sagesse , la Concorde et la Grâce  inspirent les prières , les pensées et les actes de sa Sainteté afin que le Pardon chrétien l’emporte définitivement  sur les petites ambitions et les petits égoismes des  petites élites  qui volent en escadrille en souffrant qu’on leur résiste .

C’est toujours un grand malheur quand le dogmatisme religieux menace la citoyenneté républicaine , quand le droit canon apostolique arménien s’échine à primer la loi , quand le sacré s’abîme dans la cuisine politique et quand l’obscurantisme cherche à supplanter les Lumières  . 

A vrai dire quand l’Avoir cherche à l’emporter sur l’Être …….

                                                      LE  COMITE  AVARAIR  451 

                          Le 30 juillet 2020

* « Tartuffe » de Molière – 1669 :

     « Le scandale du monde est ce qui fait l’offense ,

     Et ce n’est pas pécher que pécher en silence « .

** voir Communiqué E-bulletin du Diocèse de France de l’EAA du 11 février 2020 ( n° 2  vol. 7 ):

« Le Conseil diocésain est heureux de vous informer de la signature le 5 février dernier , des statuts en vigueur du Diocèse de France de l’Eglise Apostolique Arménienne par l’Association cultuelle de l’Eglise arménienne Sainte-Marie de Nice . Dans un courrier adressé au Conseil Diocésain à la même date ( le 5 février 2020 ) , l’Association Cultuelle de l’église arménienne Sainte-Marie précise qu’elle soumettra à l’assemblée générale extraordinaire de ses membres prévue le 1er mars , pour adoption , les statuts proissiaux qui lui avaient permis en 2006 d’accéder à son intégration dans l’Union Diocésaine , dans l’attente des nouveaux statuts diocésains et paroissiaux qui seront proposés par le Conseil Diocésain à l’ensemble des Paroisses de notre Eglise en France . Le Conseil Diocésain salue avec satisfaction ces démarches qui marquent une avancée notoire vers la normalisation de la situation de notre Sainte Eglise apostolique arménienne à Nice « .

Aphorisme du jour (25)

Filed under: APHORISMES,Uncategorized — denisdonikian @ 5:30

PLASTICITES 5A 26

Oeuvre de D. Donikian (Ecce homo : 64 x 54 cm, 1994)

*

Les beautés de la création condamnent à l’ennui ceux qui ne les honorent pas.

30 juillet 2020

Aphorisme du jour (24)

Filed under: APHORISMES — denisdonikian @ 5:03

Autoportrait

 (Oeuvre de D. Donikian: autoportrait)

*

Vivre ? Moins la quête d’un bon fauteuil que son éloignement.

29 juillet 2020

Aphorisme du Jour (23)

Filed under: APHORISMES — denisdonikian @ 5:02

Petits et moyens sculptures 60

Oeuvre de D. Donikian

*

Ni parler, ni écouter… Jouir du silence d’avant les sons.

26 juillet 2020

Aphorisme du jour (22)

Filed under: APHORISMES,Uncategorized — denisdonikian @ 1:07

2019_025_07_07_00026

Oeuvre de D. Donikian, photographie Jean-Bernard Barsamian

*

Remercie la vie qui t’a été donnée en étant responsable de toutes les autres vies.

25 juillet 2020

Taureaunoir ! Taureaunoir !

Filed under: PROSE POESIE — denisdonikian @ 4:00

 

PLASTICITES 1 51

Oeuvre D. Donikian

*

 

Taureaunoir hait dans l’arène

L’homme qui le hait de même

Il souffle il sue il saigne

La mort comme un grand M

Le tue à petit feu

Un spectacle à l’antique

La torture est un jeu

D’abattage esthétique

Qui met des gens en joie

Et que rien n’apitoie

Taureaunoir voit à peine

Cette chose en l’arène

Qui le tourne en bourrique

Qui l’énerve et le braque

Il fonce il rue il pique

Corne dure en attaque

Mais la chose le mord

Des lames sur son corps

Font leur danse de mort

*

Soudain dans un répit

Comme un souffle divin

Une odeur le retint

Une grâce naquit

Son maître à quelques pas

Assiste à son trépas

Taureaunoir va vers lui

Et lui tend son museau

L’autre l’embrasse aussi

Qui reconnaît sa peau

Un baiser de Judas

Qui vendit son beau roi

Pour un destin d’arène

Pour une mort certaine

Pour les jeux de l’émoi

*

Taureaunoir n’en peut plus

Mais l’affront est plus fort

Dans un dernier effort

Il se cabre et se rue

Vers l’homme de sa haine

Tout vêtu d’or obscène

Mais la grâce est un coup

Acte ultime et fatal

Qui le prend à son cou

Dans un cri de métal

Il s’abat et son corps

Coule en larmes de sang

Sur le sable des Forts

Car l’homme a triomphé

Applaudi indécent

L’un aura son trophée

Et l’autre son argent

*

Montrant tels que nous sommes

Ce jeu n’est pas près de finir

Ainsi feront toujours les hommes

Humilier pour jouir

 

 

23 juillet 2020

Aphorisme du jour (21)

Filed under: APHORISMES — denisdonikian @ 6:35
a l interieur bois challenge defi

Photo de George Becker sur Pexels.com

*

Qui voit des corps voit des hommes et des femmes, des Blancs et des Noirs… Qui voit en esprit voit des esprits.

20 juillet 2020

Aphorisme du jour (20)

Filed under: APHORISMES — denisdonikian @ 3:38
vacances rouge faire signe signe

Photo de Karolina Grabowska sur Pexels.com

 

*

Le con Blanc croit que le noir est laid et le con Noir que c’est le blanc.

Mais tous deux ignorent la couleur de leur connerie.

19 juillet 2020

Aphorisme du jour (19)

Filed under: APHORISMES — denisdonikian @ 4:00

*

Le con n’aura jamais l’esprit d’aventure de peur de quitter sa connerie.

17 juillet 2020

Aphorisme du jour (18)

Filed under: APHORISMES — denisdonikian @ 2:54

Sans titre

Oeuvre de D. Donikian ( In Un Cercle d’Histoires)

*

Nationalisme : patriotisme compulsif.

Page suivante »

Propulsé par WordPress.com.