Ecrittératures

27 mars 2021

Aphorisme du jour (88)

Filed under: APHORISMES — denisdonikian @ 10:20

*

Les mains des hôpitaux tremblent dans le sang et les mains des labos trempent dans la merde.

Variante : L’hôpital détricote le mal physique et les labos fricotent avec le mal du fric.

 

2 commentaires »

  1. C’est de pire en pire. Moins on a affaire avec le milieu médical et mieux on se porte. Mais faut pouvoir le faire. Ce qui est moins évident pour certains, il faut le reconnaître.

    Commentaire par A. B. — 27 mars 2021 @ 10:44 | Réponse

  2. Il existe des apprentis sorciers dans beaucoup de secteurs. Celui des concepteurs de médicaments n’y échappe pas.
    Les effets secondaires sont rares mais existent bel et bien.
    C’est un secteur florissant pour l’industrie chimique, pour s’en priver ?
    D’autre part, on diminue le nombre de lits et le personnel soignant alors que les cadres administratifs qui ne soignent pas, sont toujours là et payés grassement. .

    Commentaire par antranik — 27 mars 2021 @ 4:58 | Réponse


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :