Ecrittératures

11 septembre 2018

Rapport ACCABLANT sur notre système de santé

Filed under: Uncategorized — denisdonikian @ 2:33

 

unnamed-5

Dernière minute : rapport ACCABLANT sur notre système de santé

Chers amis du Naturel,

Le 6 septembre dernier, un rapport officiel sidérant a été rendu à la ministre Agnès Buzyn.
Son titre est purement technique :
Rapport sur l’amélioration de l’information des usagers et des professionnels de santé sur le médicament. [1]
Mais son contenu est incendiaire sur les failles de notre système de santé.
Cela commence comme ceci :
« Les années récentes ont été jalonnées de plusieurs crises, de gravité variable, impliquant des médicaments (vaccination H1N1, Mediator, Dépakine et le valproate de sodium, Lévothyrox, pilules de 3e génération, docétaxel, etc.). »
Et tout de suite, cette affirmation claire et nette : nos autorités ne sont pas assez prudentes vis à vis du danger potentiel des médicaments !
« Au-delà du dispositif de pharmacovigilance, lui-même perfectible, le suivi en vie réelle des médicaments reste très insuffisant malgré les risques que présentent nombre d’entre eux »
« Suivi en vie réelle » est un jargon de technocrate.
Mais ce que cela veut dire, c’est que personne ne s’intéresse au jour le jour à la dangerosité des médicaments.
Et le pire, c’est que les médecins eux-mêmes sont désinformés par Big Pharma !
« Hormis l’exception notable et souvent citée de La revue Prescrire, les professionnels se documentent fréquemment dans des publications financées par des industriels plutôt que par leurs abonnés. 
Ils sont dès lors nombreux à se documenter via l’information délivrée par les industriels, qui emprunte traditionnellement plusieurs canaux (visite médicale, presse spécialisée, congrès). »
Donc, on vous l’avoue noir sur blanc :
C’est bien Big Pharma qui informe les médecins de l’actualité des médicaments !
C’est un scandale inouï, qui explique toutes les crises sanitaires que nous connaissons !
Car au final, c’est bien vous et moi qui sommes désinformés… et maltraités :
 « Le temps limité dont disposent les médecins lors de chaque consultation ou visite et la difficulté pour un médecin généraliste de se tenir informé en permanence de toutes les actualités médicales et réglementaires sont souvent pointés du doigt comme autant d’obstacles à une bonne information du patient »
Et le pire, le pire…
c’est qu’on ne peut même pas compter sur les associations de patients !!!
Pourquoi ?
Parce qu’elles sont largement financées par Big Pharma !
Là encore, ce n’est pas moi qui le dit mais le rapport officiel :
« S’agissant des associations d’usagers, le fait qu’elles sont trop dépendantes de l’industrie pour leur financement et que cela nuit à leur crédibilité a souvent été avancé »
« le financement des associations d’usagers par les industriels, dans des proportions parfois très élevées, fait naître des soupçons de clientélisme souvent exprimés lors des auditions conduites par la mission »
Et toujours selon ce rapport officiel, il ne faut pas non plus compter sur les pharmaciens pour vous dire la vérité sur les médicaments :
« Le mode de rémunération des pharmaciens est historiquement lié à leur volume de vente, et donc peu incitatif s’agissant de la délivrance d’une information claire, complète et adaptée au patient. »
Bref, notre système est MALADE.
Et c’est pour cela qu’il y a d’énormes scandales comme le LEVOTHYROX :
« En analysant l’épisode du Lévothyrox, la mission a constaté qu’alors que divers signaux permettaient a minima dès juillet de déceler une situation anormale, ce n’est qu’à partir du 16 août 2017 et de la publication d’un article dans Le Parisien, qui a conduit à multiplier dès le lendemain par 80 les signalements d’effets indésirables, que les autorités sanitaires ont paru prendre véritablement acte de l’existence d’un problème »
Évidemment, la mission d’information conclut qu’il « n’est pas acceptable d’en rester à la situation actuelle où seule la reprise d’informations par les médias traditionnels pousse les pouvoirs publics à réagir ».
Et pourtant, c’est bien ce qui se passe AUJOURD’HUI ENCORE !
Et c’est pourquoi je vous demande de vous mobiliser avec moi, maintenant.
Car le scandale du Levothyrox est loin d’être terminé !
En ce moment, les malades de la thyroïde ont encore le choix entre 2 formules du Levothyrox :
    • « L’ancienne formule », qui a fait les preuves de son efficacité pendant plus de 20 ans ;
  • La « nouvelle formule », qui a fait scandale en provoquant des effets secondaires alarmants.
Mais dans 18 semaines, l’ancienne formule du Levothyrox sera définitivement introuvable.
Au 31 décembre 2018, le laboratoire pharmaceutique Merck arrêtera sa production, pour des raisons de « rentabilité financière ».
Environ 100 000 malades seront obligés de changer de médicament, avec le risque de revivre leur CALVAIRE !
Il nous reste que TRES PEU DE TEMPS pour empêcher ça, et c’est pourquoi je vous demande de signer notre grande pétition nationale MAINTENANT.
Je signe la pétition
CANCERS, ACCIDENTS DE VOITURE, CHUTES : PIRE QUE LE MEDIATOR

Selon le Dr Catherine Noël, médecin angiologue à Rennes, et elle-même victime du Levothyrox, la nouvelle formule est « un scandale sanitaire pire que celui du Médiator ». [2]

Des milliers de plaintes pénales ont été déposées en Justice, pour « mise en danger de la vie d’autrui ».

Des manifestations ont été organisées dans tout le pays. Des personnalités sont montées au créneau, comme l’actrice Annie Duperey, qui a déclaré sur RMC avoir été empoisonnée par la nouvelle formule.

Et ce qu’on ne dit pas assez, c’est que cette nouvelle formule a aussi fait des MORTS.

Des personnes âgées ont succombé à de « mauvaise chutes ». Des patients sont devenus handicapés ou ont disparu dans des accidents de voiture.

J’ai moi-même reçu des témoignages de « survivants »:

Victime de la nouvelle formule , j’ai eu un accident de voiture le 18 avril 2017. Insomnie, maux de tête la nuit, palpitations, crampes, poids qui change sans raisons. Bref grande fatigue, je me suis endormie au volant à 13h à 1 km de chez moi…..

Ma Mère, 90 ans, a pris du levothyrox pendant 20 ans sans aucun problème. En 1 an ma Mère est méconnaissable. tellement fatiguée et épuisée, qu’en faisant ses courses, elle a fait une chute et s’est cassée une vertèbre…Il y un an elle marchait 5 kms par jour et faisait 6 heures de danse par semaine. Aujourd’hui, elle se remet lentement de ses divers malaises mais reste très faible.

Encore pire, peut-être, la nouvelle formule a même provoqué des cancers.

C’est ce qu’a déclaré officiellement l’Association française des malades de la thyroïde (AFMT) :

« Des patients cancéreux se trouvent sous-dosés en hormones thyroïdiennes, nous avons observé de façon conséquente des réveils de cancers endormis depuis des années ». [3]

Et dans 18 semaines exactement, c’est le retour de ce cauchemar si vous et moi ne faisons rien.

Je vous rappelle que des dizaines de milliers de malades ont retrouvé la vie et la santé lorsqu’ils ont pu enfin revenir à l’ancienne formule du Levothyrox.

Mais cette formule qui les a sauvés ne sera plus produite en France 31 décembre 2018.

Dans 18 semaines, on ne la trouvera plus nulle part en France.

Alerte : l’ancienne formule sera même INTROUVABLE à l’étranger !

Et il y a pire.

Dans un communiqué HALLUCINANT [4], publié le 26 juillet dernier, le laboratoire pharmaceutique Merck a annoncé qu’il lançait la nouvelle formule du Levothyrox dans 21 pays d’Europe en 2019.

Cela signifie la FIN DÉFINITIVE DE L’ANCIENNE FORMULE, PARTOUT EN EUROPE.

C’est une affreuse nouvelle pour les malades, car des milliers de Français se procurent déjà l’ancienne formule à l’étranger :

Bonjour, depuis cette histoire scandaleuse, j’achète le lévothyrox en Espagne, mais cela devient difficile de s’en procurer, les stocks diminuent ! J’ai un traitement à vie suite à une thyroïdectomie totale il y a 28 ans, Je n’ai donc pas le choix que de prendre mon traitement ! Nous sommes pris en OTAGE, c’est inacceptable !!!

Bonjour, ayant fait partie des cobayes involontaires, je rame toujours pour me procurer l’ancienne formule à l’étranger. Les pharmaciens ne reçoivent qu’au compte goutte une boite par dosage. Geneviève Basquine

Je me procure l’ancienne formule en Espagne mais j’ai déjà très  peur pour 2019 !!!! Tenez moi au courant. De toutes mes forces avec vous.

Mais dans quelques semaines, ce sera fini.

En 2019, le laboratoire Merck arrêtera totalement l’ancienne formule en Espagne, comme dans toute l’Europe.

Il ne sera donc plus possible de trouver cette formule, ni en France, ni à l’étranger !!!

L’invraisemblable « GIFLE » infligée aux victimes par le laboratoire MERCK 

Le laboratoire Merck l’a confirmé au Moniteur des Pharmacies :

« Une des conséquences est l’arrêt, à terme, de la commercialisation de l’ancienne formule dans ces 21 pays, celle-ci étant remplacée par la nouvelle formule ». [5]

La raison est bassement financière : le laboratoire Merck gagnera moins d’argent si l’ancienne formule reste en circulation, car son brevet tombe en 2019.

Pour Beate Bartès, la Présidente de l’association de patients Vivre sans Thyroïde, « ce communiqué triomphant de Merck nous a vraiment fait l’effet d’une gifle. On voit bien que les patients comptent pour rien. »

Une fois de plus, les profits financiers passent AVANT la vie et la santé des patients !

C’est un scandale inouï, inimaginable.

Pourtant notre Ministre de la Santé Agnès Buzyn n’a toujours pas réagi !

Silence total du gouvernement !

Alors que cela veut dire le retour de l’ENFER pour des centaines de milliers de patients, dans à peine 18 semaines !

Voilà pourquoi je vous demande de signer immédiatement notre grande pétition nationale. Nous l’adresserons en personne au Président de la République.

Il est en son pouvoir d’arrêter ce compte à rebours dramatique.

Il est en son pouvoir d’exiger du laboratoire Merck la poursuite de la production de l’ancienne formule.

Mais pour cela, il faut que nous soyons des centaines de milliers, si possible des MILLIONS à nous mobiliser auprès de lui !

Clairement, le gouvernement n’a pas compris la gravité de cette affaire. « Il n’y a pas de scandale », a même osé affirmer la ministre Agnès Buzyn sur RTL. [6]

Vous voyez à quel point notre Ministre est déconnectée de la réalité !

Voilà pourquoi nous devons interpeller directement le Président de la République.

D’après les chiffres officiels, 500 000 personnes ont arrêté la nouvelle formule du Levothyrox.

Mais selon les associations, il sont deux fois plus nombreux, 1 million, en comptant ceux qui se fournissent à l’étranger.

Une chose est sûre : les centaines de milliers de malades revenus à l’ancienne formule seront bientôt LAISSES SUR LE CARREAU :

Mais nous avons encore 18 semaines pour réagir et inverser le cour des choses !

Interpellez maintenant le Président Macron, c’est urgentissime !

Si nous sommes des millions à signer notre grande pétition, M. Macron forcera Merck à continuer sa production.

D’après l’avocat des victimes, Me Lèguevaques, l’usine française de Bourgoin-Jallieu pourrait facilement « augmenter sa production de l’ancienne formule, pour les 200 à 500 000 Français qui ne supportent pas ou ne souhaitent pas changer de formule ».[7]

Et le gouvernement a tout pouvoir pour obliger cette production, de gré ou de force !

La preuve : Roselyne Bachelot avait pris ce type de mesure au moment de l’épidémie de grippe H1N1 !

C’est donc uniquement une question de volonté politique ! Et c’est pourquoi votre signature est capitale pour convaincre le Président Macron !

Je vous en prie : c’est une question de vie ou de morts.

Si vous n’êtes pas concerné vous-même, pensez aux milliers de victimes du Levothyrox.

Pensez à ce qu’elles ont déjà vécu, dans leur chair.

Pensez à leur angoisse, pendant les 18 prochaines semaines.

Il est IMPERATIF d’agir vite pour empêcher le retour de leur CALVAIRE au 31 décembre.

C’est sans doute l’appel le plus important que j’ai lancé depuis la création de notre association.

Faites passer ce message PARTOUT et transférez le maintenant à tous vos proches.

Il n’y a pas une minute à perdre.

Alors signez maintenant cette grande pétition et transférez-la d’urgence autour de vous.

Je signe la pétition
Au nom de toutes les victimes du Levothyrox, je compte sur vous.

Votre dévoué,

Guillaume Chopin
Secrétaire général de l’AISNSH

PS : En ce moment même, le laboratoire Merck s’organise pour arrêter définitivement de produire de l’ancienne formule du Levothyrox.

Lorsque cette multinationale aura fermé ses usines, il sera trop tard pour agir.

Pour les malades, cela veut dire le retour de leurs terribles souffrances.

Alors n’attendez pas une seconde : signez maintenant notre pétition et transférez là partout autour de vous !


Sources

[1] https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/180903_-_mim_rapport.pdf

[2] https://www.ouest-france.fr/bretagne/rennes-35000/video-le-levothyrox-est-un-scandale-sanitaire-pire-que-le-mediator-5890509

[3] https://www.francetvinfo.fr/sante/levothyrox/info-franceinfo-molecule-sous-dosee-ou-non-vendue-en-france-la-nouvelle-formule-du-levothyrox-mise-en-cause-par-une-analyse_2801211.html

[4] http://www.leparisien.fr/societe/sante/levothyrox-la-nouvelle-formule-va-etre-lancee-dans-21-pays-europeens-27-07-2018-7835226.php

[5] https://www.lemoniteurdespharmacies.fr/actu/actualites/actus-medicaments/introduction-de-la-nouvelle-formule-de-levothyrox-en-europe-la-fin-d-euthyrox.html

[6] https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/levothyrox-il-n-y-a-pas-de-scandale-repond-agnes-buzyn-a-anny-duperey-7790100255

[7] https://www.marieclaire.fr/levothyrox-justice-action-collective-christophe-leguevaques,1268287.asp

Publicités

3 septembre 2018

Aphorismes pour Alain (5)

Filed under: Uncategorized — denisdonikian @ 2:39

kim-kardashian-apres-avoir-choque-avec-ses-fesses-non-retouchees-elle-remet-ca-dans-un-minuscule-string_184291_w460

Si imbue d’elle-même

qu’elle prend ses petits pets pour des bombes

dont l’explosion serait capiteuse et capitale.

2 septembre 2018

Aphorismes pour Alain (4)

Filed under: Uncategorized — denisdonikian @ 4:09

marie-helene-vieille-fille-snob-aigrie-ridicule-et-mechante.jpg

*

La vieille fille a la folie des fleurs. Tiens, pourquoi ?

31 août 2018

Aphorismes pour Alain (3)

Filed under: Uncategorized — denisdonikian @ 9:15

0194850001471642561

( de Donatella Marraoni)

Le propre du fou est de vous rendre fou.

13 août 2018

Aphorismes pour Alain (2)

Filed under: Uncategorized — denisdonikian @ 1:41

billard

 

Nous sommes arrivés à un âge où le billard joue avec nos boules.

12 août 2018

Aphorismes pour Alain (1)

Filed under: Uncategorized — denisdonikian @ 12:22

20180805_161058

 

Je suis peut-être un poisson en cage, mais je suis un poisson éclairé.

31 juillet 2018

Libérez Zehra Doğan

Filed under: Uncategorized — denisdonikian @ 12:01

zehra-dogan-appel-artistes-festival

Lu sur Kedistan

Un appel est lancé aux artistes plasticiens, pour une solidarité active. Zehra Doğan a aussi besoin du soutien d’artistes, pour accompagner sa résistance, et exiger sa libération.

AmiEs artistes,

L’association La Minoterie / À Pleine Voix et Kedistan organisent en septembre & octobre prochain, la première édition du Festival des Autres Mondes.

Pour aborder l’écologie sociale, le journalisme, la liberté des peuples, le féminisme, par le prisme de l’art et des artistes, il propose des rencontres et débats avec des cinéastes, auteurs, poètes, artistes, journalistes, photographes et sociologues, un mois durant, à Morlaix et ses environs.

Il est une artiste emblématique qui rassemble et fait se rencontrer toutes les thématiques que nous nous proposons d’aborder : elle s’appelle Zehra Doğan, elle est kurde, journaliste, peintre, femme, révoltée, emprisonnée.

Arrêtée en 2016, puis en 2017, pour “propagande terroriste”, elle continue de résister en prison, en créant, malgré l’interdiction de son matériel de peinture et la confiscation et destruction de certaines de ses œuvres par les autorités pénitentiaires. Vous pouvez retrouver un dossier spécial sur son parcours, son art, ses œuvres et l’actualité qui la concerne sur le site d’infos Kedistan.

Ses œuvres évadées seront exposées lors du Festival des Autres Mondes, dont vous pouvez aussi arpenter le programme ICI.

C’est pour elle, et en solidarité avec les familles de détenuEs et des populations d’Afrin, ville kurde massacrée par l’État turc cet hiver, que ce festival est organisé afin, également, de lever des fonds pour subvenir aux besoins les plus urgents des personnes qui subissent de plein fouet la politique désastreuse d’Erdoğan.

Nous lançons aujourd’hui un appel à tous et toutes les artistes qui souhaitent soutenir une de leur consœur en prison :
• Réalisez une œuvre pour Zehra, mettez-y tout ce que sa résistance inspire à votre art, ce que son art nourrit de votre résistance …
• Créez pour elle et pour ses codétenues, pour tous et toutes les prisonnierEs politiques emprisonnéEs en Turquie, pour les populations déplacées, pour multiplier les formes de soutien et les actes de résistance artistiques, à l’image de Bansky ou d’Ai Wei Wei

Vos œuvres seront vendues aux enchères et les bénéfices seront reversées aux associations de soutien des populations kurdes, en toute transparence.

Zehra Doğan, avec qui nous sommes en contact épistolaire (et surveillé), est au courant de cette initiative, et n’ayez doute que vos créations seront autant de petits espoirs qui permettront aux femmes de la prison de Diyarbakır de vivre en détention la tête haute. Vous pouvez d’ailleurs vous aussi, leur écrire.

Nous attendons avec impatience de pouvoir lui communiquer votre large participation à ce projet.

Vous avez des amiEs artistes ? Prévenez-les !
Vous êtes artiste et partantE ? Contactez-nous sans attendre !
festivalautresmondes@gmail.com

 

21 juillet 2018

Los Caballos Paradjanov ( Les chevaux Paradjanov)

Filed under: ARTICLES,LIVRES,Uncategorized — denisdonikian @ 5:25
Tags: ,

A l’occasion  de sa traduction  par Ana Arzoumanian et Cristina Bourette publiée en Argentine.

 

 

Los caballos Paradjanov

 

J’ai écrit ce livre, Les Chevaux Paradjanov, parmi les premiers de mes livres, à un âge où je me sentais de plus en plus heurté par le monde des hommes forts. Juste avant, mes textes avaient été écrits sur le génocide des Arméniens puis sur mon expérience soviétique puisque j’avais vécu deux ans sous ce régime comme étudiant. Mon écriture est née de la conjonction de ces deux prises de conscience, le monde génocidaire et le monde totalitaire. Paradjanov est venu juste après comme un homme à sauver. Je suis encore fier d’avoir contribué à sauver Paradjanov en militant, en écrivant et en le rencontrant. Contribuer dans sa vie ne fût-ce qu’une fois à sauver un homme des griffes des hommes forts, ce n’est pas rien.

Les Chevaux Paradjanov est l’expression d’une colère inutile. D’une colère qui se sent inutile contre les hommes qui sont plus forts qu’elle. En ce sens, c’est une colère poétique. C’est de la poésie au service d’une colère. Et oui, Les chevaux Paradjanov est un livre inutile. Mais que serait un pays où tous les livres publiés seraient utiles ? Ce serait un pays invivable car tout y serait codifié. Un pays amputé de son imaginaire. Un pays où ne se publieraient que des recettes, même des recettes pour faire de la poésie. De la poésie sans colère, de la poésie aseptisée.

Qu’un pays comme l’Argentine publie Les chevaux Paradjanov est le signe que la colère y est vivace et l’imaginaire toujours d’actualité. C’est le signe qu’une poésie inutile y a encore son utilité, celle de défendre la générosité naturelle du monde contre ceux qui veulent la remplacer par la force, la force de la raison, la force de la destruction, la force de la raison destructrice telle qu’elle s’exprime à travers un régime génocidaire ou un régime totalitaire.

Il faut sauver Paradjanov !

Denis Donikian

 

Collage sin título (1)

12 juillet 2018

Viticulteurs expulsés : la mobilisation commence à payer !

Filed under: Uncategorized — denisdonikian @ 3:51

unnamed-5

Chers amis du Naturel,

Il y a quelques jours, je vous demandais de vous signer une pétition pour soutenir un jeune couple de vignerons japonais de Banyuls-sur-Mer.

Ces deux jeunes travailleurs sont en passe d’être expulséssimplement parce qu’ils font du vin « naturel », en biodynamie.

« Pas assez rentable », a déclaré la Préfecture, qui a signé leur arrêté d’expulsion le 3 avril dernier !

Mais je viens d’apprendre une nouvelle encourageante. Selon une dépêche AFP :

« Le préfet des Pyrénées-Orientales a indiqué jeudi 5 juillet, dans un communiqué, qu’il a décidé « de réexaminer la situation administrative de M. et Mme Shoji » en leur demandant de communiquer de nouveaux « éléments techniques et financiers » sur leur exploitation. »
Cela veut dire que les autorités nous on entendus !

Mais ATTENTION, RIEN N’EST ENCORE GAGNÉ.

« Réexaminer la situation », cela ne veut pas dire que nous avons gagné.

Il est possible que le Préfet essaie de gagner du temps… et décide d’expulser le couple au milieu du mois d’août, au moment où la mobilisation est retombée !

Alors s’il vous plaît, continuez à vous mobiliser, c’est ultra-urgent !

Si vous ne l’avez pas encore fait, signez vite la pétition de soutien ci-dessous.

Et transmettez-là vite à tous vos contacts, par email et sur Facebook !

C’est notre devoir de défendre le bio et la biodynamie contre tous les lobbys…

…et c’est aussi notre d’humanité à l’égard de ces deux jeunes gens qui valorisent notre patrimoine et font honneur à la France !

Je compte sur votre action.

Votre dévoué, Guillaume Chopin

_______________________________________________________________

 

9 juillet 2018

REVOLTANT !

Filed under: Uncategorized — denisdonikian @ 3:05

unnamed-5

Un coup de poignard du lobby CHIMIQUE ?

SCANDALE ! La préfecture des Pyrénées-Orientales veut expulser deux viticulteurs japonais qui produisent un vin bio 100% naturel

Urgent : plus que quelques jours pour empêcher cette injustice !

Chers amis du Naturel,

Ce message est capital et urgent.

La préfecture des Pyrénées Orientales a émis le 3 avril dernier un arrêté d’expulsion contre un couple de Japonais, Rié et Hirofumi Shoji.

Ce jeune couple admirable de viticulteurs Japonais
est menacé d’être expulsé 
Ce sont pourtant des jeunes gens EXEMPLAIRES :
    • Depuis leur arrivée en France en 2011, ils n’ont pas reçu un seul centime de l’Etat (ni de la CAF, des ASSEDIC, etc.) ;
    • Au contraire, ils ont toujours travaillé dur, d’abord comme ouvrier agricoles et employés de cave en Bourgogne et dans le Bordelais,
    • En 2017, ils ont investi toutes leurs économies (plusieurs dizaines de milliers d’euros) pour revivifier une vigne sur les hauteurs de Banyuls sur Mer ;
    • Ils n’ont demandé aucune aide, aucune subvention, ils valorisent le terroir français, ils sont à jour de cotisation ;
  • Et leur première cuvée 100 % bio, 100 % naturelle, faite à la main, en biodynamie est considérée comme un « vin d’exception » qui se vend déjà très bien…
…Mais la Préfecture des Pyrénées orientales a décidé de les expulser manu militari !!!!
Le jeune couple est sur le point de tout perdre : leurs économies, leur vigne, le fruit de leur travail acharné !
Et c’est pourquoi je vous demande de vous mobiliser EN URGENCE pour empêcher ce scandale !
Signez vite la pétition maintenant en cliquant sur le bouton ci-dessous :

Découvrez et SIGNEZ la Pétition

Car savez-vous ce qu’on leur reproche ?

Leur « crime » ? Produire du vin « NATUREL » !
Pour leur avocat, Me Jean Codognès, les choses sont clair.
Il s’agit ni plus ni moins d’une « stigmatisation des vins nature et de biodynamie ». [1] 
Car le jeune couple sont des grands partisans du zéro chimie, 100 % nature.
Leur vin admirable est :
    • Fabriqué sans le moindre intrant ;
    • En conversion « bio » ;
    • Sans sulfite ;
  • Élevé sous bois ;
Et tout est fait à la main !  Pas de mécanisation possible, c’est de l’artisanat de haut niveau, qui demande un travail acharné !
Le problème, c’est que la Préfecture voit ces vins « nature » d’un très mauvais œil !
Pour Alain Potié, auteur de la Bible des fins du Roussillon, cette affaire est « la caricature parfaite de la difficulté des jeunes vignerons qui s’installent pour faire des vins nature ».

Oui, on leur met des bâtons dans les roues, sous prétexte que ce n’est pas rentable !

Pas rentable ?! Le prétexte honteux de la préfecture !
Selon la Préfecture, ce type de vin « nature » serait difficilement « valorisable économiquement ». La Préfecture prétend que le couple ne pourra donc pas subvenir à ses propres besoins.
Mais c’est totalement absurde !
    • Il faut savoir qu’une banque a déjà prêté 50 000 euros à ce jeune couple pour lancer leur vin – et croyez-vous vraiment que des banques prêtent une somme d’argent facilement !
    • Dans le vin, comme dans la plupart des domaines, il faut d’abord investir avant de toucher les fruits de votre travail – comment la préfecture peut juger qu’ils ne sont pas rentables alors qu’ils viennent de se lancer ?!
  • Et surtout, c’est d’autant plus invraisemblable que leur vin se vend déjà comme des petits pains !
Leur vin, « Pedres Blanques » est même en rupture de stock sur le site « vinnouveau », qui en fait la « découverte de l’année » !

Alors s’il vous plaît, agissez avec moi pour empêcher l’expulsion de ce couple admirable !

Signez-maintenant notre grande pétition nationale adressé au Préfet !

Découvrez et SIGNEZ la Pétition

Pour moi, ce n’est pas une banale « négligence ».

C’est bien l’agriculture naturelle, en biodynamie, qui est visée !

C’est exactement comme le cas d‘Emmanuel Giboulot, poursuivi en Justice parce qu’il avait refusé d’épandre des pesticides sur sa vigne !

Souvenez-vous de ce viticulteur condamné parce qu’il refusait de polluer !

Emmanuel Giboulot, lui aussi, cultivait sa vigne en biodynamie, sans le moindre produit chimique.

Et lui aussi s’est fait traîner en Justice par la Préfecture !

Heureusement pour lui, il était français – il n’a donc pas été expulsé du territoire.

Mais il a été convoqué au Tribunal Correctionnel et condamné pénalement par le Tribunal de Dijon à en 2014 !

Heureusement pour lui, Emmanuel Giboulot a bénéficié d’une mobilisation populaire exceptionnelle : plusieurs centaines de milliers de personne ont signé une pétition pour le défendre.

Résultat : en 2015, il a été relaxé et blanchi en appel !

Aujourd’hui, il faut se mobiliser à nouveau !

C’est vraiment urgent.
Nous ne devons pas laisser l’Etat expulser ces jeunes Japonais :

Il font honneur à la France !

Ils valorisent notre patrimoine !

Et ils protègent notre planète !

Alors ne perdez pas une seconde, signez maintenant notre grande pétition et transférer la à tous vos contact, par email et sur Facebook !

Découvrez et SIGNEZ la Pétition

Je compte sur vous.

Votre dévoué,

Guillaume Chopin
Association Santé Naturelle


Sources

[1] http://www.terredevins.com/actualites/roussillon-un-couple-de-vignerons-japonais-menace-dexpulsion/

Page suivante »

Propulsé par WordPress.com.