Ecrittératures

30 mai 2017

Brèves de plaisanterie (386)

Filed under: APHORISMES — denisdonikian @ 12:57

tumblr_oq0uucdmgG1uz4wmko1_1280

*

Je glissais sur les eaux vers l’échancrure du paysage 

Sous des parois de chair sombre et de grâce

Mon étrave pointant dans un obscur bonheur

28 mai 2017

Brèves de plaisanterie (385)

Filed under: APHORISMES — denisdonikian @ 8:14

tumblr_nkyjdxpqDo1u0dmcio1_500

*

Le jour où sècheront les tempêtes 

Le corps vaincu enfin par la tête 

Viendra s’ancrer au port de sagesse

Brèves de plaisanterie (384)

Filed under: APHORISMES — denisdonikian @ 8:08

 

tumblr_oqel8xRNlz1rtu6wwo1_250 

*

Je voudrais tant que tes lèvres disent

Que tes lèvres me sont  offertes 

Et que mes mains tu ne méprises 

 

 

Brèves de plaisanterie (383)

Filed under: APHORISMES — denisdonikian @ 8:04

tumblr_oq7k8ziyox1syde1no1_1280

*

Laisse-moi ouvrir ta porte

Qui donne au jardin des jardins

Où le corps n’aura d’yeux où l’âme n’aura faim

 

 

Brèves de plaisanterie (382)

Filed under: APHORISMES — denisdonikian @ 8:03

tumblr_oqe4zfj8di1s0tchbo1_1280

*

Légère et court vêtue elle allait à grands pas

La fille aux trois ballons qui sautait sur les pierres 

Quand la portait la joie à voler hors des guerres

 

 

Brèves de plaisanterie (381)

Filed under: APHORISMES — denisdonikian @ 8:01

tumblr_o7ntencN5M1qznlffo1_500

*

Il n’y a pas d’amant qui ne soit prédateur 

L’homme est loup pour la femme et réciproquement

Et  les lèvres d’amour sont pour cacher ses dents

 

 

Brèves de plaisanterie (380)

Filed under: APHORISMES — denisdonikian @ 6:01

large

*

A la pluie bien-aimée

Je demande la paix

La paix qui vient après

Brèves de plaisanterie (379)

Filed under: APHORISMES — denisdonikian @ 5:25

tumblr_nhnj0pH1SF1s63s56o1_500

*

Dans les herbes nouvelles de notre colline

Dort toujours le vert souvenir

De tes jambes dressées juste avant le jouir

Brèves de plaisanterie (378)

Filed under: APHORISMES — denisdonikian @ 5:23

tumblr_on89do4GpZ1vdf5bco1_500

*

A quoi bon les eaux de ta douche

Les carreaux froids de faïence

Si te manquent les yeux d’un amant

 

 

 

27 mai 2017

Brèves de plaisanterie (377)

Filed under: APHORISMES — denisdonikian @ 5:29

APPEL À LA VIGILANCE EN CETTE PÉRIODE DE GRAND FROID

*

Est-ce ainsi que les hommes vivent

Tel celui couché dans la rue

Solitudes profondes été plus hiver

Page suivante »

Propulsé par WordPress.com.