Ecrittératures

28 mars 2018

Eglise Sainte-Marie de Nice : mise au point

Filed under: APPEL à DIFFUSER — denisdonikian @ 3:15
Tags: ,

 

RCANIC14Q800_RR_EGLISE ARMENIENNE.JPG

UN PÈRE GLAÇANT

D’Armand Sammelian

 

On croyait avoir tout vu dans le conflit ouvert, laïcs versus clercs, qui secoue la paisible paroisse de Nice depuis dix ans. D’autant qu’une commission de conciliation paroissiale en concertation avec le Primat, avait débouché fin 2017 sur un vote unanime de réintégration de la paroisse au sein du diocèse à l’issue d’une Assemblée Générale Extraordinaire.

Ce vote vain, fondé sur des promesses orales du Primat, est donc resté lettre morte.

C’était méconnaitre de surcroît jusqu’où le clergé et ses affidés pouvaient aller dans le registre de la perfidie, du narcissisme et de la manipulation.

Jugez plutôt ce dernier épisode destiné à pilonner, une fois de plus, notre modeste paroisse avec l’instrumentalisation médiatique qui l’accompagne.

**

Il était une fois un bon curé formé à la bonne école de SAINTE-ETCHMIADZINE.

Le père Krikor fut vraisemblablement un homme chaleureux, un homme de bien, au grand cœur, humble et sensible, intelligent, sincère et loyal, un HOMME DE BONNE FOI devant l’Éternel, tout entier voué à combattre la détresse matérielle et morale de ses fidèles dans le cadre de son apostolat.

C’était avant !

L’autre soir, à l’issue d’un aller-retour harassant PARIS-EREVAN où il s’était rendu pour y recevoir les dernières ordonnances du Saint-Siège, le père est sur le point de pousser, à la nuit tombée, la porte du presbytère de la PAROISSE SAINTE-MARIE à Nice, domicile qu’il est sensé occuper depuis des années, dans le cadre de l’exercice de son ministère.

Et patatras…

Un vil mécréant a osé changer la serrure du presbytère en l’absence de ce malheureux réduit à passer la nuit à la rue, dans le froid, le vent et la tourmente à défaut de trouver un seul fidèle pour l’héberger parmi la trentaine de purs chrétiens apostoliques arméniens présents, venus témoigner la détresse de notre père, si l’on en croit les médias promptement alertés.

Pas un ami quand la bise fut venue, chacun rentrant dans son chez-lui douillet, laissant le père à son triste sort !…

Pas une âme fervente pour tendre une main charitable au Vicaire Général du Diocèse de l’Eglise Apostolique Arménienne de France !

CHERCHEZ L’ERREUR !

LA VÉRITÉ, LA VOILÀ :

Il y a quelques semaines d’ici, au hasard d’un changement de compteur électrique par le technicien ENEDIS, le président de la paroisse SAINTE-MARIE remarque fortuitement que la porte de la cuisine du presbytère est grande ouverte sans aucune trace d’effraction, ce que constatera OFFICIELLEMENT l’huissier appelé à cet effet, outre un inventaire édifiant : frigo vide, crasse et ouvert sur une cuisine et des pièces où aucun signe de vie ne transparaissait d’évidence, ni vêtement, ni nourriture, ni chaussures, WC crasseux, asséché et entartré, quelques draps pliés en quatre posés sur un matelas rance, un désordre sans nom à l’intérieur de l’entier presbytère recouvert par trois doigts de poussière, bref un état de délaissement dûment explicité et photographié sur procès-verbal, signé et daté par ce professionnel assermenté, auxiliaire de justice.

Et pour couronner le tout, la facture EDF établissait une consommation électrique nulle depuis plus d’un an, confirmant irrémédiablement l’état d’abandon des lieux !

Fallait-il, dès lors, rester les bras croisés et laisser le presbytère OUVERT AUX QUATRE VENTS en courant le risque de le voir squatté ou fallait-il le sécuriser ?!

Il nous faut remonter le temps, histoire de comprendre :

Le père Krikor, devenu Vicaire Général du diocèse de France, a été appelé à Paris 15 rue Jean Goujon par le Primat fin 2016. Il parcourt l’Hexagone depuis lors, sans désemparer, afin de répandre la « Bonne Parole » dans le cadre de ses nouvelles et hautes responsabilités pastorales…

Ayant donc quitté Nice pour Paris où il réside, sauf à posséder un don d’ubiquité qui reste à démontrer, cela fait plus d’un an que le spartiate presbytère est libre de toute occupation, à l’insu de son légitime propriétaire, la paroisse « hérétique » Sainte-Marie de Nice.

Et oui !

Cela fait plus d’un an que le saint homme soustrait silencieusement le presbytère à son légitime propriétaire qui l’héberge pourtant gracieusement et auquel il s’est bien gardé de rendre spontanément des clés devenues inutiles du fait de sa promotion parisienne et alors même qu’une procédure au fond en restitution des clefs n’en finit plus de durer !

Pas très reconnaissant, le prêtre !

D’autant qu’en vérité, je vous le dis, cela fait plus d’un an que le père Khatchadour BOGHOSSIAN, propriétaire de son propre logement à NICE où il habite, remplace avantageusement le père Krikor à Saint-Philippe et que, par voie de conséquence, l’austère presbytère est déserté !

Si personne n’a jamais nié que notre vénérable vicaire soit passé, un jour ou l’autre, par Nice depuis la fin 2016, il reste que c’est dans le cadre d’une tartuferie glauque, monté de toutes pièces par ses fidèles locaux, qu’il s’est présenté au presbytère l’autre soir, EN TOUTE CONNAISSANCE DE CAUSE, pour simuler la surprise, le désarroi et la colère d’un brave curé dans l’impossibilité d’entrer dans son domicile, au terme d’un voyage éprouvant, oublié soi-disant de TOUS dans un froid sibérien, juste après une dernière photo, comme rapporté sur ARMENEWS !

Sauf que c’est faire injure à ses complices que d’imaginer qu’aucun d’entre eux ne lui ait proposé le gîte et le couvert après la pose-photo granguignolesque réalisée ce fameux soir-là, telle que parue dans NICE-MATIN le lendemain !

Car qui peut croire que ses fidèles amis et conseillers ont demandé au vicaire général de venir à NICE jouer la comédie du locataire transi, avec l’aval de leur grand chef, pour l’abandonner ensuite dans la rue glacée, toute la sainte nuit, histoire de faire vrai !

PERSONNE !

Alors, dormez braves gens aux âmes indignées, je vous le dis !

Notre bon vicaire n’a jamais passé la nuit dehors, dans le froid polaire du vallon de la Madeleine au motif d’un changement de serrure inopiné et malveillant puisque toute cette piètre clownerie, préméditée et concoctée par des pitres ridicules, démontre qu’il n’a plus mis les pieds au presbytère depuis un an et plus, ni lui ni personne, d’où un presbytère inhabité et décemment inhabitable, CONSTAT D’HUISSIER ET RELEVÉ EDF INDUBITABLES ET ACCABLANTS A L’APPUI !!!

En revanche, ce sont les sales manières utilisées qui ont jeté, elles, un froid glacial dans les chaumières !

Résumons :

Article 1 :

LE PÈRE KRIKOR ET SES COMPARSES N’ONT PAS HÉSITÉ À PRENDRE LA POSE AU COURS D’UNE MISE EN SCÈNE MANIPULATOIRE DANS LE SEUL BUT DE DISCRÉDITER UN PEU PLUS LA PAROISSE SAINTE-MARIE ET SES FIDÈLES, OBSTINÉMENT HOSTILES À LA RELÉGATION DES LAÏCS AU SEIN DE L’EGLISE APOSTOLIQUE ARMÉNIENNE.

 

Article 2 :

C’EST FAUSSEMENT QU’ILS ONT AFFIRME QUE LE PÈRE KRIKOR A PASSE LA NUIT À LA BELLE ÉTOILE AFIN DE SUSCITER INDIGNATION ET COLÈRE CONTRE LA PAROISSE SAINTE MARIE ET CONTINUER À CONFISQUER LES CLEFS DE SON PRESBYTÈRE.

 

Article 3 :

EN ORGANISANT CETTE SINGERIE ABRUTISSANTE, TOUS CES DÉCÉRÉBRÉS N’ONT PAS CRAINT D’EMBOBINER GROSSIÈREMENT À LA FOIS FIDÈLES APOSTOLIQUES, ASSOCIATIONS ARMÉNIENNES DE FRANCE, MEDIAS NUMÉRIQUES ET PAPIER, ARMÉNIE ET DIASPORA.

 

Article 4 :

CEUX DONT LA LIBERTÉ ET LA DIGNITÉ SONT DES VALEURS SUPRÊMES FERAIENT MIEUX DE SE LEVER POUR DIRE STOP À CES TURPITUDES SAINT-SULPICIENNES INCESSANTES.

À COMMENCER PAR LES « PIQUE BOUFFIGUE » QUI CRIÈRENT « AU LOUP ! » SANS ATTENDRE, SUIVIS PAR TOUS CES MALHEUREUX QUI ONT CRU EN LA PROBITÉ DU PETIT PÈRE ET DE SA CLIQUE QUI, EN RÉALITÉ, LES PRENNENT POUR DES IMBÉCILES.

ILS SE RECONNAITRONT !

 

Article 5 :

CES MÉTHODES S’INSCRIVENT DANS LE DROIT FIL DE SIMAGRÉES ECCLÉSIALES DÉCENNALES INÉNARRABLES ET DES PROMESSES NON TENUES FAITES PAR LE PRIMAT À LA CHIMÉRIQUE COMMISSION DE CONCILIATION.

IL EST TEMPS DE METTRE UN TERME A D’INUTILES ET GROTESQUES NÉGOCIATIONS AU MOMENT MÊME OU LES « OUGHENICHS » VONT RADICALISER LA MAINMISE ECCLÉSIASTIQUE SUR LA TOTALITÉ DES PAROISSES DE FRANCE.

 

Article 6 :

Seule la procédure au fond permettra la récupération des clefs par son légitime propriétaire : la paroisse arménienne historique SAINTE-MARIE.

 

CONCLUSION :

On cherchera longtemps, dans cette pitoyable mascarade à laquelle le petit père a cru bon se prêter, les vertus chrétiennes d’amour mutuel et de charité dont tous se réclament, sauf peut-être à dire que les voies du Seigneur sont impénétrables.

 

Le 27 mars 2018

Armand SAMMELIAN

Publicités

16 commentaires »

  1. Tristes , abominablement tristes manipulations qui sont dignes de l’époque soviétique . L’orgueil et l’ambition déplacée de certains conduisent tout droit au péché mortel préjudiciable à toute notre communauté . Mais , y pensent-ils,….

    Commentaire par Donig — 28 mars 2018 @ 4:14 | Réponse

  2. Voici ce que m’écrit Dikran Timourdjian :
    « Le Catholicos a lancé un ultimatum à toutes les paroisses de France pour qu’elles acceptent ses nouveaux statuts qui, selon Jacques PANOSSIAN, sont tellement inacceptables qu’ils risquent de provoquer un vent de révolte inattendu dans certaines paroisses.Signifié en décembre 2017, cet ultimatum devrait arriver à son terme courant mai.
    À ce moment-là, peut-être que certains se souviendront du texte d’Armand SAMMELIAN et prendront conscience qu’il est possible de ne pas dire amen à tout ce que décide le Catholicos. »
    J’ajoute que le catholicos semble faire fi de la voix des laïcs, alors qu’ils sont partie prenante de l’Eglise Apostolique Arménienne.

    Commentaire par denisdonikian — 28 mars 2018 @ 4:34 | Réponse

  3. Comment on peut laisser notre Sainte Eglise dans cette situation désastreuse! Depuis toujours l’Eglise Apostolique Arménienne a été soutenue, portée par notre peuple! Comment on peut oser désacraliser une église, qui a reçu la bénédiction en 1927 étant la première église arménienne en Europe construite par les rescapés du génocide, en se justifiant que c’est l’Association Cultuelle propriétaire des lieux qui serait punie et non l’église!!! Comment on peut oser interdire l’exercice du culte apostolique arménien dans ce lieu saint! Le comble de l’histoire c’est qu’on veut tromper le public en faisant croire que c’est une affaire interne à la communauté de Nice, une affaire de division de deux églises! Il faut arrêter la mascarade!
    On nous a purement et simplement supprimé par décision officiel du Diocèse le droit d’avoir l’appellation d’apostolique, comme s’il s’agissait de l’enseigne d’un supermarché Carrefour!

    Commentaire par Kirkor Ajderhanyan — 28 mars 2018 @ 6:03 | Réponse

  4. Merci cher Denis de nous offrir une tribune qui nous permet de dire publiquement la vérité. Je ne peux m’empêcher de dire cette simple évidence : « Heureusement que ton blog existe ! ». Tu es peut-être le seul intellectuel arménien de France à avoir la parole libre et à dénoncer sans tabou toutes les mauvaises dérives de la sphère arménienne, quelles que soient leurs provenances. Merci à Armand pour cet article courageux et cinglant qui, je l’espère, réveillera la conscience de certains. Depuis 2009, notre paroisse Sainte-Marie subit une injustice honteuse au motif que nous avons rejeté, dans le cadre d’une AG régulière, les statuts d’un autre âge que le Catholicos veut imposer à toutes les paroisses. Je suis à la fois stupéfait et affligé par le constat que nos coreligionnaires ne se révoltent pas contre cette immixtion d’un pouvoir religieux dans le fonctionnement d’associations cultuelles françaises qui sont régies par les lois de 1901 et 1905 de la République.

    Je pose trois questions :

    – Nos statuts n’ont jamais empêché nos prêtres successifs de célébrer les offices religieux et d’être aimés et respectés par nos paroissiens. Pourquoi nous exclure alors du diocèse et nous excommunier alors que notre église devrait être un symbole intouchable du fait qu’elle est la première église apostolique arménienne de France post génocide ?

    – Lui ferait-on parvenir des informations mensongères à notre sujet qui nous présenteraient comme des ennemis de l’Église Apostolique Arménienne ?

    – Y aurait-il d’autres raisons inavouables qui expliqueraient que le Catholicos s’acharne contre nous ?

    Commentaire par Dikran TIMOURDJIAN — 29 mars 2018 @ 4:47 | Réponse

  5. Merci monsieur Donikian de publier le texte de monsieur Sammelian qui traduit bien l’état de détresse dans lequel se trouve la paroisse de Nice , du fait de cette division arbitraire orchestrée par des éléments bien extérieurs à Nice et certains membres ,qui pour des raisons de querelle personnelle ont œuvré ainsi à la perte de toute crédibilité de la communauté arménienne, renouant avec notre tradition ancestrale qui veut que les meilleurs ennemis des Arméniens soient les Arméniens eux-mêmes, en oubliant que tous sont perdants.par cette division et la tentative de monter les uns contre les autres
    Je ne reviens pas sur les différents épisodes malheureux, mais s’agissant d’une paroisse nous pouvons nous demander où est Dieu dans tout cela, cet essai de détruire ce que nos parents ont construit avec leur sang.
    Nous avons vécu une messe arrêtée par un officiant, les menaces d ‘éléments mafieux notoires, avec ces divisions étalées dans la presse locale alors que nous étions si apprécié et le reste du fait du diocèse de France ….
    Et maintenant un « squatter » se présente en victime alors qu’il n’officie même plus à Nice à moins qu’il ne veuille passer des vacances sur la Côte d’Azur aux frais d’une paroisse honnie qui aurrait des pratiques sataniques
    Jusqu’où?

    Commentaire par Khazarian Jean — 30 mars 2018 @ 9:30 | Réponse

    • Quand monsieur Khararian évoque l’interruption d’une messe par un officiant, il s’agit de l’épisode grotesque et stupéfiant où le père Krikor a brusquement arrêté d’officier pour sermonner le bedeau qui à l’entrée avait l’habitude de vendre des cierges. Tout cela pour lui dire qu’il n’avait plus le droit de vendre ses produits. Sous entendu que cet argent revenait à Ethchmiadzine.
      Je voudrais tout de même qu’on s’imagine un prêtre interrompre une messe pour un problème d’argent. C’est du jamais vu. Mais nous autres Arméniens sommes capables même de ça.

      Commentaire par denisdonikian — 31 mars 2018 @ 4:15 | Réponse

  6. Postée sur les NAM, un « modo » a cru bon de supprimer l’info. – j’ai écrit à Ara Toranian … Qu’en dira-t-il ? Personnellement, je reste abasourdie d’un tel obscurantisme !

    Sinon, vive la Religion !!! (Pardon Denis)

    Commentaire par Dzovinar — 31 mars 2018 @ 7:01 | Réponse

  7. Ara Toranian a répondu ; il dit ne pas comprendre la suppression et me conseille de re-poster ! Voilà, c’est fait ! Merci Ara.

    Commentaire par Dzovinar — 31 mars 2018 @ 11:39 | Réponse

  8. Je fus jadis secrétaire d’une association cultuelle loi 1905
    Le serpazan Norvan nous soumit au cours d’une réunion comprenant aussi Lyon et Décines, de nouveaux statuts que je fus invité à examiner.
    il apparut que les biens de nos églises devaient de fait être transférés à Etchmiadzine.
    Ayant fait observer que dans la tradition arménienne le domaine du Conseil Paroissial était de gérer les biens et que le domaine du clergé se limitait au religieux, il fut admis de surseoir à la demande de la modification des statuts.
    Je ne suis pas sans ignorer que le véhapar est toujours motivé pour mettre la main sur les biens de toutes les églises, et que Nice en est l’illustration, ce qui va à l’encontre de l’institution.
    De plus le clergé, toutes obédiences confondues, a prouvé dans le passé qu’il n’est pas un bon gestionnaire ( Jérusalem, Venise…..)
    Où sont nos saints hommes qui ont conduit notre Eglise?

    Commentaire par sam — 31 mars 2018 @ 2:40 | Réponse

    • Bonjour Sam,

      J’ai quelques questions à vous poser.

      Savez-vous ce que va décider cette association cultuelle sans doute importante puisque réunissant Lyon et Décines ?

      Va-t-elle continuer de rejeter les statuts ? Subit-elle des pressions, je l’espère pas comparables à celles que nous avons subies à Nice ?

      Va-t-elle céder de peur de connaître le même sort que notre église Sainte-Marie ?

      Pourquoi n’a t’elle pas été exclue du diocèse pour avoir rejeté les nouveaux statuts, alors que nous, à Nice, c’est uniquement pour cette raison que nous avons été exclus ?

      Si vous souhaitez dialoguer en direct avec moi, je donne mon accord à Denis pour qu’il vous communique mes coordonnées si vous les lui demandez.

      Commentaire par Dikran TIMOURDJIAN — 2 avril 2018 @ 11:18 | Réponse

  9. Merci à Jean Khazarian et à Dzovinar pour leurs commentaires qui apportent chacun un nouvel éclairage chaque fois plus accablant pour les autorités religieuses de l’Église Apostolique Arménienne et aussi pour la passivité, pour ne pas dire plus, de certains médias arméniens de France… J’ai personnellement envoyé au premier d’entre eux le calendrier des célébrations pascales de notre église Sainte-Marie. Un tel calendrier n’est pourtant pas une déclaration de guerre. Malgré cela il n’a pas été publié. Cette attitude, que je ne m’explique pas, m’a beaucoup choqué et déçu. Je ne sais que penser…

    Ce que dénonce Armand Sammelian est d’une gravité sans nom. Le diocèse de l’Eglise Apostolique Arménienne de France devrait être un sanctuaire de la Sagesse. Au lieu de cela, il rabaisse à un niveau pitoyable l’institution qu’il représente, c’est-à-dire la Sainte Église Apostolique Arménienne, en donnant les deux consignes ci-dessous au Père Krikor :

    1 : De continuer d’occuper illégalement le presbytère de notre église Sainte-Marie après que celle-ci ait été désacralisée par le Catholicos et que le père Krikor n’y officiait plus bien sûr ! Ça me fait mal chaque fois que je rappelle ce sacrilège honteux que constitue la désacralisation de notre église, acte indigne qui bafoue la mémoire des primo arrivants rescapés du génocide qui ont construit de leurs mains notre bienaimée église Sainte-Marie qui est la première église post génocide construite en France en 1927 et inaugurée par Monseigneur Krikoris Balakian le 6 janvier 1928. Un symbole intouchable dont le Catholicos n’a que faire !

    2. De ne pas nous rendre les clefs de notre presbytère alors que le père Krikor depuis sa nomination en novembre 2016 au poste de vicaire général, réside depuis cette date à Paris !

    Chère Dzovinar, je fais suite à votre premier commentaire après celui de Denis qui évoquait l’attitude du père Krikor lors d’une messe qu’il célébrait pour invectiver notre fidèle et dévoué ami Aram Kartun qui comme d’habitude tenait son poste où il vendait les cierges. C’était le père Krikor qui avait succédé au père Vatché après sa condamnation par la justice.

    Voici ci-dessous les liens des deux vidéos de ce triste épisode. Quelque chose de remarquable se produit dans la seconde : il s’agit de l’interpellation indignée du père Krikor par Michel Kitabdjian, sage parmi les sages, enfant de la Cité Arménienne de Nice qui fut parmi les premières générations d’élèves de l’école arménienne qui se tenait dans la salle sous l’église. Je rappelle que Michel Kitabdjian est un ancien arbitre international de football et qu’il a arbitré des matches de coupe du monde. Malgré son âge avancé il est visiteur de prison pour remettre dans le droit chemin les jeunes égarés. Il est le digne héritier des vaillants primo arrivants qui ont construit la Cité Arménienne et l’église Sainte-Marie. Face à lui, le père Krikor est resté glacial avec un masque de mépris…

    Première vidéo : http://avarair451.free.fr/Eglise_2_juin_2011_1.html

    Deuxième vidéo : http://avarair451.free.fr/Eglise_2_juin_2011_2.html

    Quant au père Vatché, outre les faits qui l’avaient conduit à être condamné par la justice, il s’était lui aussi distingué en interrompant violemment avec sa bande de mafieux, les prières de paroissiens venus se recueillir dans notre église alors qu’il n’en était plus le prêtre et qu’il n’avait pas encore été remplacé par le père Krikor. Tout cela s’était produit devant les caméras de FR3 Côte d’Azur. Voici ci-dessous la vidéo du reportage. Trois personnes s’expriment dans ce reportage : les deux premières sont très malveillantes à notre égard et tiennent des discours incohérents et tendancieux. La troisième personne qui s’exprime tout à la fin du reportage, est notre regretté et vaillant Gaspard Kayadjanian qui a présidé durant une quinzaine d’années le Conseil Communautaire Arménien de la Côte d’Azur. Il faut savoir qu’après ce reportage, alors que Gaspard Kayadjanian était âgé de 75 ans, il reçut en plein visage un violent coup de poing asséné par un des gorilles du père Vatché.

    Voici le reportage : http://avarair451.free.fr/FR3.html

    Chère Dzovinar, je m’adresse de nouveau à vous. Pouvez-vous nous indiquer les liens de ce que vous avez posté sur ARMENEWS ?

    Je formule le vœu que les consciences se réveillent avant qu’il ne soit trop tard… Les consciences individuelles et celles de certains médias.

    Merci à tous !!!

    Dikran

    Commentaire par Dikran TIMOURDJIAN — 31 mars 2018 @ 2:41 | Réponse

    • Cher Dikran, je n’ai fait que partager sur les NAM le texte ci-dessus publié sur le blog de Denis qui concerne l’Eglise Sainte-Marie de Nice.

      Pour ma part, bien que très peu concernée par la religion et ses attributs, je n’en reste pas moins abasourdie de ce que je lis ! Comment « de saints hommes » peuvent-ils se conduire de la sorte ! Cela dépasse mon entendement et me conforte dans l’idée que la religion n’est décidément pas la panacée capable de soigner nos maux terrestres !

      Amitiés à tous et heureuses fêtes de Pâques !
      (bien qu’athée je n’en suis pas moins très attachée à nos traditions, car elles sont l’occasion de retrouvailles chaleureuses)

      Commentaire par Dzovinar — 31 mars 2018 @ 6:41 | Réponse

      • Merci Dzovinar,

        J’ai reçu 5 sur 5 votre réponse.

        Bonnes fêtes de Pâques à tous. :o)

        Commentaire par Dikran TIMOURDJIAN — 31 mars 2018 @ 6:51

  10. Merci à Sam pour son commentaire très édifiant. Serait-ce le début du réveil des conscience que j’ai appelé de mes vœux ? Je l’espère de tout mon cœur.

    Je suis très proche d’Armand Sammelian et je précise que n’est pas lui qui se cache derrière ce pseudo « Sam ».

    Commentaire par Dikran TIMOURDJIAN — 31 mars 2018 @ 2:50 | Réponse

  11. C’était en fait ce même Krikor qui a arrêté la messe( de l’ascension.) nous laissant dans un état de stupéfaction.;c’est un fait rarissime dans notre histoire!

    Commentaire par Khazarian Jean — 31 mars 2018 @ 3:59 | Réponse

  12. Mon ami Denis m’a parfaitement identifié avec ma signature
    et je précise que ce n’est pas Armand Sammelian qui se cache derrière
    le pseudo « Sam ».
    N’ayant plus aucune fonction au sein de l’association cultuelle depuis 10 ans, je ne sais pas ce qu’il est advenu de ce projet.
    Je sais toutefois que Lyon était réticent pour modifier les statuts, pour Grenoble et Valence j’ignore.
    le coup de force dont vous avez été victimes révèle des procédés de mafiosi qui entache malheureusement notre sainte institution.

    Commentaire par sam — 2 avril 2018 @ 2:25 | Réponse


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :