Ecrittératures

10 juin 2017

L’embrouille du cholestérol

Filed under: APPEL à DIFFUSER — denisdonikian @ 6:42

distinguer-bon-cholesterol_0

 

Sur le cholestérol, vous avez probablement entendu tout et son contraire.

On nous dit qu’il y a le bon et le mauvais cholestérol, et puis dans la même phrase on ajoute : « Mais attention, ce n’est pas aussi simple ».

–  Ben oui, mais s’il est mauvais, ce cholestérol, on doit bien le faire baisser, non ?

–  Oui, mais attention c’est plus compliqué que ça…

Le cholestérol, c’est le flou artistique.

Mais ce flou ne serait pas dû au hasard.

D’après le Dr Jean-Paul Curtay, président de la Société de médecine nutritionnelle et auteur d’un dossier de référence sur le cholestérol [1], il s’agit d’une « embrouille médicale » orchestrée au détriment de notre santé.

Selon lui, « l’affaire Cholestérol », aurait été fomentée par un petit groupe de conspirateurs.

Leur objectif : vendre un maximum de statines, les médicaments anticholestérol

Leur problème : ces médicaments sont inutiles et dangereux

Leur solution : brouiller les pistes, faire en sorte que plus personne n’y comprenne rien.

Plus c’est gros plus ça passe, dit-on. Là, vous allez voir, c’est é-nor-me !!!!

À l’origine du « hold-up »

C’est dans une petite ville américaine proche de Harvard, Framingham, qu’a été menée à partir de 1948 une étude de long terme (poursuivie de nos jours) sur les facteurs de risques cardiovasculaires.

Elle a mis en évidence entre 1957 et 1971 quelque chose qui n’est aujourd’hui ni contesté, ni contestable : l’importance de l’hypertension artérielle dans les risques d’infarctus et d’accident vasculaire cérébral (AVC).

En 1974, cette étude désigne le diabète comme facteur de risque. Et en 1977, le cholestérol. Mais l’étude souligne aussi l’effet protecteur d’un taux plus élevé de cholestérol HDL (High Density Lipoproteins), une nuance qui a été pendant longtemps passée à la trappe.

L’industrie pharmaceutique retient seulement que :

  • L’athérosclérose est due à une accumulation de cholestérol dans les parois artérielles

  • Il faut doser le cholestérol total

  • Le faire baisser s’il est élevé

Trois arguments fallacieux qui vont permettre de vendre un des médicaments les plus rentables de l’histoire : les anticholestérol appelés « statines ».

Un simple chiffre résume l’enjeu : l’anticholestérol Tahor a rapporté 130 milliards de dollars (cent trente milliards !!! je l’écris en lettres tellement c’est énorme) depuis son lancement en 1997… Cela méritait bien quelques arrangements avec la vérité !

Découvrez en plus ici 

Publicités

2 commentaires »

  1. A lire cet article, je me sens conforté dans ma résolution prise il y a 15 ans…
    Mon médecin traitant m’avait prescrit un traitement (j’ai oublié le nom du comprimé) que j’ai arrêté au bout de 3 mois.
    Pourquoi ? je ne sais pas vraiment mais comme j’ai une méfiance avérée envers les chimies curatives…
    Voilà où j’en suis et ne sais même pas le taux de mon cholestérol !
    Manger simple et sain reste une bonne base pour tenir le coup.
    On vit de plus en plus longtemps, mais à quel prix ? Celui de l’enrichissement des trusts qui nous refilent bien souvent de la poudre de perlimpinpin, quand ce n’est pas du poison.

    Commentaire par antranik — 10 juin 2017 @ 10:13 | Réponse

    • Bien, pour préciser, je note le nom du comprimé : Zocor !

      Commentaire par antranik — 8 juillet 2017 @ 5:41 | Réponse


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :